XIXe siècle : Les grands auteurs français PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La modernité littéraire s’affirme dans ce siècle à l’histoire mouvementée avec des courants marquants qui touchent tous les arts, comme le romantisme, le réalisme, le naturalisme ou le symbolisme. Certains auteurs comme Flaubert ou Maupassant ne veulent pas appartenir à un mouvement précis, et c’est pourquoi certaines œuvres se rapprochent d’un xIXe siècle : Les grands auteurs français PDF, et d’autres non.


De très nombreux chefs-d’œuvre nous laissent percevoir, au-delà des courants littéraires qui se succèdent, des auteurs aux fortes personnalités artistiques. Ils se rejoignent cependant souvent pour exalter la figure de l’artiste libre contre le bourgeois vulgaire et matérialiste, en créant le mythe de l’artiste bohème et rejeté qu’illustre notamment la figure du peintre ou du poète maudit. Pour avoir un panorama littéraire du siècle précédent on se reportera à Littérature française du XVIIIe siècle. De grands auteurs comme Maupassant ou Flaubert ironiseront souvent sur la religion et le Romantisme. On peut par exemple citer Une vie de Maupassant ou Madame Bovary de Flaubert, qui tournent en ridicule la religion et le Romantisme. Il est théorisé par Victor Hugo dans la Préface de Cromwell, qui paraît en 1827.

Il prône une esthétique de la sensibilité ainsi que le rejet des règles classiques de lieu et de temps. Aussi, Hugo veut un mélange des genres et des tons : c’est-à-dire le mélange entre la comédie et la tragédie : la définition du drame pour Hugo. Le roman va devenir le genre dominant par sa diffusion massive entretenue par l’instruction publique croissante et le développement de la presse et des feuilletons dans la deuxième moitié du siècle. Walter Scott a mis à la mode le genre du roman historique. Le roman réaliste est une catégorisation sujette à caution, et largement rediscutée de nos jours. La Comédie humaine en classant en trois groupes les 91 romans, contes et nouvelles écrits entre 1829 et 1848.

De nombreux romanciers participent aussi à la création romanesque dans la seconde moitié du siècle. Le genre narratif est aussi, tout au long du siècle, largement représenté par la nouvelle qui exploite aussi bien l’approche réaliste que la veine fantastique : les grands romanciers ont laissé des traces importantes. La France de Napoléon III p. Histoire de la France,  De 1852 à nos jours Georges Duby p.

Gisèle Sapiro, La Responsabilité de l’écrivain. Il n’y aura pas du coup de théorie cohérente du romantisme français. Chaque poète y joue sa partie, avec un sens spéculatif plus ou moins aiguisé, allant de l’intuition sensible d’un Lamartine à l’introspection rationnelle d’un Vigny, en passant par la critique beuvienne et l’ironisme d’un Musset et les grands échafaudages de Hugo. 229 Jean-Pierre Bertrand, Pascal Durand, La Modernité Romantique: De Lamartine À Nerval, éd.