Vers l’athlétisme, grande section PDF

400 mètres des championnats du monde d’athlétisme vers l’athlétisme, grande section PDF. Oscar Pistorius avec la nageuse britannique handisport et multiple championne paralympique Eleanor Simmonds en 2008.


Il y fait sa première course le 4 août pour les séries du 400 mètres. Le 14 février 2013, il est inculpé du meurtre de sa compagne, Reeva Steenkamp. Initialement acquitté, il est finalement reconnu coupable de meurtre par la Cour suprême d’appel en 2016 et condamné à six ans de prison ferme. Mais ce dossier judiciaire sera rouvert le 3 novembre 2017 par la Cour suprême d’appel de Bloemfontein, sur appel du parquet.

Le 24 novembre 2017 il est condamné en appel à une peine de 13 ans et 5 mois de prison. Les départs sont lents et il a des difficultés à négocier les virages. En 2005, Pistorius se classe 6e sur 400 mètres aux championnats d’Afrique du Sud. En mars 2007, il réalise un temps de 46 s 56 et prend la deuxième place. 14 janvier 2008 les conclusions d’un rapport qu’elle avait commandé au professeur allemand Peter Brüggemann, de l’Université du Sport à Cologne. Selon ce rapport, les fines prothèses en fibre de carbone utilisées par Pistorius procureraient au Sud-Africain un avantage sur les athlètes valides. Oscar Pistorius fait effectuer d’autres mesures par des chercheurs américains dont le rapport invalide les conclusions du professeur Brüggemann.

Si Oscar Pistorius réussit les minima, il pourra participer aux Jeux olympiques en individuel, le relais relevant de la décision des entraîneurs sud-africains. Il échoue dans sa tentative d’aller aux Jeux olympiques 2008 pour 70 centièmes de secondes. Cette étude n’aboutit pourtant pas à une remise en cause du jugement du tribunal arbitral du sport. Mondiaux 2011 se déroulant à Daegu, en Corée du Sud. Sans lui, le relais termine vice-champion du monde mais il est médaillé pour sa participation en série. 29 juin 2012, il n’a pas réussi à le faire. Il défendra également ses titres sur 100, 200 et 400 mètres aux Jeux paralympiques de Londres 2012.

Panneau publicitaire de la couverture du Cape Times après l’arrestation de Pistorius en février 2013. Le lendemain, il est formellement inculpé pour le meurtre de Reeva Steenkamp par le tribunal de Pretoria, puis emprisonné avant deux nouvelles audiences prévues le 19 et le 20 février. Le procès est ajourné le 20 mai pour que le sportif bénéficie d’une évaluation mentale, sa défense suggérant qu’il souffrait d’un  trouble anxieux généralisé remontant à l’enfance et susceptible d’avoir contribué à son geste fatal . Pistorius est acquitté de l’accusation de meurtre. Le tribunal reconnaît qu’il n’avait pas eu l’intention de tuer sa compagne, mais lui reproche sa très grande négligence pour avoir tiré à travers la porte d’une pièce exiguë. Les faits sont requalifiés en meurtre par la Cour suprême d’appel de Bloemfontein, et passibles de quinze ans de prison. Le 3 décembre, cette Cour le reconnaît coupable de meurtre.