Traité élémentaire d’anatomie PDF

Différentes formes de bec traité élémentaire d’anatomie PDF à différents modes d’alimentation. Un bec, au sens strict, est une structure anatomique externe qui permet la prise alimentaire et donc la nutrition chez les oiseaux. La rhamphothèque est le tégument corné du bec, recouvrant les deux mâchoires osseuses. Le bec est plus précisément un phanère, au même titre que les plumes et les écailles, qui sont donc des productions cornées du tégument.


Traité élémentaire d’anatomie… par L. et P. Batissier et E. Salmon…
Date de l’édition originale : 1857

Ce livre est la reproduction fidèle d une uvre publiée avant 1920 et fait partie d une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l opportunité d accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les uvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Les narines s’ouvrent toujours à la base du bec, sauf chez les Apterygidae ou Kiwis, chez qui elles s’ouvrent à l’extrémité du bec. La partie supérieure du bec est la mandibule supérieure ou maxillaire voire simplement mandibule chez les rapaces par exemple, et la partie inférieure est la mandibule inférieure ou maxille. Les Pinsons de Darwin des Îles Galápagos illustrent comment, par radiation évolutive, d’une espèce originale, quatre types de bec sont apparus, pour treize espèces au total. Les oiseaux de proie comme le faucon ou les charognards ont un bec court, robuste et crochu qui permet de déchiqueter la viande. Celui des oiseaux-mouches a la forme d’une paille pour boire le nectar de certaines fleurs.