Sociologie des médias PDF

Elle peut aussi se définir comme une science sociale qui étudie des entités particulières nommées organisations, ainsi que leurs modes de gouvernance et interactions avec leur environnement, et qui applique les méthodes sociologiques à l’étude sociologie des médias PDF ces entités. Elle est à l’intersection de plusieurs disciplines, dont l’économie des organisations, le management et la théorie des organisations. Un regroupement d’humains qui coordonnent leurs activités pour atteindre certains buts. L’organisation est alors envisagée comme une réponse au problème de l’action collective organisée, de sa coordination et de sa stabilisation.


L’influence des médias dans nos sociétés est aujourd’hui un sujet particulièrement sensible qui ne cesse de faire l’objet de jugements pour le moins contrastés. Les uns vantent le mérite de la presse, de la radio, de la télévision, des technologies de l’information et de la communication en matière de démocratisation culturelle et sociale ; les autres dénoncent leurs méfaits en les accusant d’encourager la manipulation et l’uniformisation des esprits. La sociologie des médias a précisément pour but de mettre fin aux idées reçues et d’essayer de faire la part des choses entre appréciations hâtives et réalité des phénomènes. C’est ce à quoi s’emploie Rémy Rieffel dans cet ouvrage qui propose une synthèse claire et précise des connaissances accumulées à ce jour dans ce domaine. On trouvera donc ici non seulement l’étude de l’impact des médias sur la vie politique et sur la culture, sur l’émergence d’une opinion publique, sur les techniques de propagande ou de publicité, mais aussi l’analyse du comportement de ceux qui produisent l’information (les journalistes) et de ceux qui la reçoivent (les publics des médias traditionnels et des technologies de l’information et de la communication).

Les diverses façons par lesquelles ces groupements structurent les moyens dont ils disposent pour parvenir à leurs fins. L’action d’organiser, ou encore le processus qui engendre les groupements ou les structures d’organisation. Il est donc essentiel d’analyser et de comprendre le fonctionnement de ces groupements. Toutes ces entités, malgré leurs différences, ont des caractéristiques communes et ont à résoudre des problèmes voisins. Il importe de comprendre la logique qui se cache derrière cette diversité dans l’organisation. Et il y a autant de formes spécifiques d’organisations que d’objectifs justifiant l’action collective : économique, sociale, politique, religieuse, écologique, caritatives, etc. La sociologie des organisations, en étudiant le phénomène de l’organisation, soulève certaines problématiques récurrentes, qui sont souvent liées aux tensions qui affectent les organisations.

Elles ont donné lieu à différents thèmes d’études. Les études s’inscrivant dans cette thématique s’efforcent de comprendre comment les organisations parviennent à maintenir leur structure et leur identité, malgré les tensions internes et externes qu’elles subissent. L’étude de la structure formelle et informelle. Nombre d’études ont cherché à clarifier les liens entre la structure formelle et les relations sociales informelles au sein des organisations.