Sociétés juives du Maghreb moderne (1500-1900) PDF

Cet article est une ébauche concernant la sociétés juives du Maghreb moderne (1500-1900) PDF juive ou le judaïsme et le Maghreb. Comme leur étymologie arabe l’indique, elles se dressent isolées dans la campagne, à l’écart des agglomérations.


Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 22 octobre 2017 à 01:13. Juifs de la vallée du Drâa en 1899. L’histoire des juifs au Maroc est très ancienne et fut nourrie par diverses vagues de réfugiés à la suite des vicissitudes et persécutions dont ont été victimes les juifs au cours de l’histoire. Avec l’arrivée de l’islam, la population juive passe sous la domination musulmane et se voit imposer le statut de dhimmis. Inscription funéraire au nom en grec de Caecilianos mort à l’âge de quarante-cinq ans, huit mois, trois jours.

Maroc pratiquant le commerce de l’or et du sel. En 533, le général Bélisaire, envoyé en Afrique par l’empereur byzantin Justinien pour chasser les Vandales, envahit la région et y impose les lois de l’Empire byzantin. Les juifs vont alors connaître une période très sombre, entre brimades et conversions forcées, culte restreint et persécutions. Il rapporte :  Une partie des Berbères professait le karaïsme, religion qu’ils avaient reçue de leurs puissants voisins, les Israélites de la Syrie. Parmi les Berbères juifs, on distinguait les Djeraoua, tribu qui habitait l’Auras et à laquelle appartenait la Kahena, reine guerrière berbère qui fut tuée par les Arabes à l’époque des premières invasions.