SAS 9 A l’ouest de Jérusalem PDF

Il est situé dans l’ouest de la Syrie, sur les derniers contreforts du jabal Ansariya. 1142 SAS 9 A l’ouest de Jérusalem PDF 1271, date de sa conquête par Baybars, sultan des Mamelouks. Cette conquête mit fin à 129 ans d’invincibilité du fort. Le Moyen-Orient fut toujours un point de rencontre des civilisations.


– Comment ça marche ? Demanda-t-elle .– C’est une table escamotable, expliqua l’émir complaisamment. Avec un système hydraulique que je télécommande avec ça. Il lui montra la petite boîte jaune et appuya sur une des touches. La table s’arréta de monter. Il pressa une autre touche et le marbre redescendit légèrement. En même temps l’émir fit le tour du plateau de marbre pour venir se placer derrère elle. Pendant que la table se remettait à monter, il tira doucement sur le slip blanc… L’idée de faire l’amour électroniquement ne déplaisait pas à Mandy…

Tell Nébi Mend à cinquante kilomètres au sud-est du Krak et est relatée sur les bas-reliefs du temple de Louxor. Durant la même période, arrivent deux évènements majeurs engageant l’avenir de la région. Al Hakim, le  calife fou , lance alors une répression à l’encontre des chrétiens d’orient et des pèlerins chrétiens, traditionnellement bien tolérés. Il détruit les édifices chrétiens de Jérusalem. En janvier 1099, à l’arrivée de la première croisade, la garnison kurde fut évincée par Raymond de Saint Gilles qui abandonna les lieux presque immédiatement, son objectif étant Jérusalem. C’est de cette époque que date le nom  Krak des Chevaliers .

En 1157, un important tremblement de terre ébranla le château et Raymond du Puy, le grand maître des Hospitaliers, le fit restaurer et agrandir grâce à un financement du roi de Bohême. En 1163, Nur ad-Dîn tenta de s’emparer du Krak mais son armée fut mise en déroute au pied même de la forteresse par une attaque surprise de la cavalerie franque qui poursuivit et décima les fuyards. Un second siège échoua aussi en 1167. Chevaliers fut reconstruit et consolidé en incluant de nombreux éléments d’architecture militaire empruntés aux Byzantins. Saladin eut beau infliger de nombreuses défaites aux croisés, il ne put s’emparer du Krak des Chevaliers.