Sarah Bernhardt : L’art et la vie PDF

Sarah Bernhardt fotografata da Nadar nel 1864. La divina, Sarah Bernhardt è ad oggi considerata una delle più grandi sarah Bernhardt : L’art et la vie PDF teatrali del XIX secolo. Tomba di Sarah Bernhardt al cimitero del Père-Lachaise di Parigi. Nel 1880, dopo aver schiaffeggiato un’attrice, si dimise con un certo scandalo del Français e creò la propria compagnia teatrale, con la quale partì per l’estero, dove riuscì a far fortuna.


Fille et nièce de  » demi-mondaines  » fameuses à Paris, Sarah Bernhardt (1844-1923) n’a jamais connu son père. Elle montre d’abord peu d’enthousiasme pour le théâtre : à quinze ans, elle voulait se faire religieuse ! Pourtant, en 1860, elle est reçue au Conservatoire grâce à la protection du duc de Morny, fidèle habitué du salon maternel. Un premier séjour à la Comédie Française ne lui apportera que des déceptions. C’est à l’Odéon, dans une bien meilleure ambiance de camaraderie, qu’elle apprendra véritablement son métier, entre 1866 et 1872. Zanetto du Passant, puis la Reine de Ruy Blas lui vaudront ses premiers triomphes. Elle revient  » chez Molière  » en vedette, est nommée sociétaire en 1875 – mais s’enfuit définitivement en 1880 pour accomplir une immense carrière internationale. Parmi ces innombrables interprétations, toutes plus étonnantes les unes que les autres, il faut citer l’Aiglon, la Dame aux camélias, la Tosca, Théodora, Fédora, Adrienne Lecouvreur, Phèdre, Hamlet, Lorenzaccio, Jeanne d’Arc, Marie-Antoinette, la Reine Elisabeth ou encore Athalie… Peintre, sculpteur, écrivain, directrice de théâtre, metteur en scène, toujours languissante en apparence mais débordante de vitalité, elle mène une existence particulièrement libre, surtout pour son époque, et inspire de violentes passions. Mais elle se donne d’abord à son public, qui l’adore et lui passe toutes ses fantaisies et ses excentricités. Grande voyageuse, elle multiplie les tournées dans le monde entier et conquiert l’Amérique après l’Angleterre – quand elle ne se repose pas dans son fort des Poulains à Belle-Ile. Celle qui fut la plus célèbre comédienne française de tous les temps et demeure un véritable mythe triompha par l’autorité, la présence, le magnétisme – mais surtout par l’absolue maîtrise d’une technique vocale et gestuelle difficile, héritée de la grande tradition classique : sans être douée de moyens extraordinaires, elle sut utiliser la douceur de sa voix en donnant à sa diction mélodieuse un charme pénétrant, auquel elle joignait un sens presque divinatoire du rythme et des attitudes, un soin minutieux de la mise en scène, des décors et des costumes. Elle construisit sa carrière de  » star  » avec un génie de la publicité très en avance sur son temps.

A New York incontrò Thomas Edison e registrò su un cilindro sonoro un brano di Phèdre. Nel dicembre del 1894 chiese a Alfons Mucha di disegnare i propri manifesti. I successivi sei anni di collaborazione diedero un secondo momento di splendore alla sua carriera che, verso la fine, la vide impegnata anche come attrice per il cinema muto. Nel 1914 le venne conferita la Legione d’Onore.

L’amputazione di una gamba, a seguito di un incidente, nel 1915, quando l’attrice aveva settant’anni, non le impedì di continuare a recitare da seduta. Allo scoppiare dell’Affare Dreyfus l’attrice diede il suo sostegno ad Émile Zola. Berma, la grande attrice descritta da Marcel Proust in Alla ricerca del tempo perduto. Eugenio, VIII Principe di Ligne, ebbe il suo unico figlio, Maurice Bernhardt, che diventerà scrittore. Successivamente, ebbe diversi amanti, tra cui artisti come Gustave Doré e Georges Clairin, e attori come Mounet-Sully e Lou Tellegen.

L’attrice ebbe un intenso rapporto con Gabriele D’Annunzio. Nel libro Sarah Bernhardt e Gabriele D’Annunzio. Sarah Bernhardt dipinto su tamburello – Collezione Francesco Paolo Frontini. Sarah Bernhardt raffigurata da Eugène Grasset nel manifesto per Jeanne D’Arc del 1890. L’Art du Théâtre: la voix, le geste, la prononciation, etc. Alain Feydeau, Parigi, Éditions Séguier, 2005, ISBN 2-84049-417-5. Questa pagina è stata modificata per l’ultima volta il 6 feb 2019 alle 07:14.