Roy (roman gay) PDF

Le jeu du papegai en Anjou à l’époque de la Renaissance. Arquebusiers lors du jeu du papegai roy (roman gay) PDF Rennes en 1532. Le jeu du papegai à Bruxelles en 1652 par David Teniers le Jeune.


Roy

de Roger Peyrefitte

Roy n’est pas à mettre entre toutes les mains. Roger Peyrefitte y montre une sexualité exacerbée et sans tabous.

Lorsqu’il écrit ce livre à la fin des années 70, Roger Peyrefitte revient d’un long séjour en Californie. Il découvre là une liberté  sexuelle encore inconnue. Dans cet État, les seventies sont les  fruits des conquêtes des mouvements hippies prônant la paix et la liberté  sexuelle. Pour la première fois, on peut et on veut faire l’amour pour le plaisir. L’expression du désir physique devient un nouvel art de vivre. De nouveaux  établissements s’ouvrent dans le seul but avoué de favoriser les relations charnelles entre partenaires de rencontres.

Tout cela émoustille intellectuellement un Roger Peyrefitte qui n’a plus rien  à prouver et qui laisse libre cours à son imagination et son désir de provoquer  ses chastes contemporains. Sur un fond de lutte politique pour la reconnaissance de l’homosexualité,  l’auteur décrit les découvertes sensuelles d’un (très) jeune fils de famille  de Beverly Hills, quartier résidentiel de Los Angeles. Alliant la nécessité  culturelle de gagner de l’argent au plaisir, Roy devient un prostitué chic,  allant de clients célèbres en protecteurs richissimes.

À une époque où les infections sexuellement transmissibles se soignaient très facilement à coups d’antibiotiques, Roy se laisse aller à toutes  les découvertes et profite de tous les plaisirs. Le ton très libre de Roger Peyrefitte dans cet ouvrage le réserve à un public averti.

(épuisé en format papier)

I
llustration de couverture : Sven de Rennes http://www.svenderennes.com/

Le papegai ou papegault, selon les régions, est un mot en ancien français qui désigne un oiseau apparenté au perroquet. Le terme papegai désigne le perroquet dans la terminologie héraldique des armoiries et blasons. Le Chevalier au papegau est un roman tardif de la légende arthurienne rédigé en prose et en vieux français. Quand le printemps poussoit l’herbe nouvelle Qui de couleurs se faisoit aussi belle Qu’est la couleur d’un gaillard papegay Bleu, per, gris, jaune, incarnat et vert-gay. Gargantua jouait aussi à la grosse pelote, il luctait, courait, saultait, il tirait au papegay, et trouvait encore le temps de tâter de la balle ou de la paume. Une cible, représentant un volatile, était accrochée en haut d’un mât, d’une longue perche, à la cime d’un arbre ou au sommet d’une tour, ou bien encore dans les douves des châteaux et les fossés des remparts. Le jeu du papegai ou du papegault consistait, pour ceux qui y étaient autorisés, à tirer à l’arc ou à l’arbalète, sur un oiseau le plus souvent en bois, placé à une certaine hauteur et distance des concurrents.