Routier dans les tourmentes de l’Histoire PDF

Le Cheval d’Aytré, nouvel emblème de la ville. Aytré est bordée par l’océan Atlantique avec sa large baie et sa plage de plus de 2 km. Elle est d’abord et avant tout une cité industrielle avec sa grosse usine de fabrication de matériel routier dans les tourmentes de l’Histoire PDF et ses deux zones industrielles, c’est une commune résidentielle de la banlieue sud de La Rochelle.


Histoire à travers les siècles, depuis l’époque gallo-romaine jusqu’à la Seconde guerre mondiale, d’un petite village occitan nommé ROUTIER (Département de l’Aude). Nombreux documents et illustration en couleurs à l’appui. L’auteur assortit la rigueur historique d’anecdotes savoureuses propres à ce terroir méridional. Ainsi le livre se lit comme un roman.

Article connexe : Géographie de la Charente-Maritime. La commune d’Aytré se situe dans le nord-ouest du département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, dans l’ancienne province d’Aunis. Située au sud de l’agglomération de La Rochelle, Aytré est mitoyenne de La Rochelle dans la partie méridionale de cette dernière. La plage d’Aytré rappelle qu’il s’agit avant tout d’une commune littorale. Cette petite cité est avant tout une commune littorale, baignée par l’océan Atlantique, où son rivage borde le pertuis d’Antioche, le plus étendu des détroits charentais. Chay, au sud, en limite de la commune voisine d’Angoulins et fait apparaître deux formes littorales, l’une, au nord, est formée de petites falaises et l’autre, au sud, est une baie sableuse. La côte à falaises calcaires et blanches est occupée par la pointe de Roux, jalonnée de parcs à huîtres à son pied et de quelques carrelets.

Elle débouche au sud sur une baie échancrée dénommée  anse de Godechaud . Aytré occupe une position de carrefour de voies de communication modernes qui en font un lieu de passage incontournable entre La Rochelle et Rochefort ou entre La Rochelle et Surgères. Elle est traversée par deux lignes de chemin de fer, l’une au nord de la ville, l’autre à l’ouest où celle-ci longe le littoral. Ces deux voies ferrées se rejoignent dans le quartier de Bongraine, presque en limite de la ville voisine de La Rochelle. Si l’ancienne gare, située près du centre-bourg, a été fermée, une nouvelle halte ferroviaire a été aménagée sur la ligne entre La Rochelle et Rochefort. Aytré est située à 24 kilomètres au nord de Rochefort, à 150 kilomètres au sud de Nantes et à 185 kilomètres au nord de Bordeaux. Pratiquement tous les quartiers urbains de la ville sont liés au centre-bourg par une urbanisation continue, soit par le bâti industriel, soit par le bâti résidentiel.

Au nord du centre de la ville sont les quartiers de Bongraine, la Courbe, la Petite Courbe, la Maison Blanche, la Désirée, les Treilles, le Gros Caillou et les Cottes-Mailles. Couture et le Fief des Galères sont des quartiers situés entre le littoral et le centre-bourg. Enfin, au sud-ouest, la Plage-d’Aytré est le quartier balnéaire d’Aytré avec sa longue plage ouverte sur une baie évasée, ses animations « Aytré-plage bouge l’été », son camping, son aire de camping-car et ses « spots » de Funboard et de kitesurf. La commune possède un relief de plaine marécageuse, en bordure de l’océan, où alternent de belles plages dans de petites baies et des zones marécageuses. Article connexe : Géologie de la Charente-Maritime. Tout le territoire communal d’Aytré est situé en terrain jurassique, lequel recouvre entièrement la plaine de l’Aunis.

Les affleurements calcaires et marneux du Jurassique apparaissent en surface sur la commune dont le relief est peu vallonné. Plage de galets au pied de la pointe de Roux à Aytré. La pointe de Roux est un promontoire aux falaises calcaires à Aytré. Le calcaire ainsi formé est largement utilisé comme matériau de construction dans les maisons traditionnelles de la région. La baie de La Rochelle, qui est classée en zone conchylicole et appartient au Réseau Natura 2000, est un site remarquable par la qualité de son milieu marin et sa forte productivité biologique.

La plage, longue de 3,5 kilomètres, est constituée de sable fin et forme une large anse peu profonde entre deux promontoires calcaires. Elle est dénommée anse de Godechaud. La pointe du Chay, sur la commune d’Angoulins, est un promontoire calcaire situé entre les plages d’Aytré et d’Angoulins. Un canal sépare les communes d’Aytré et d’Angoulins, au sud. Il permet le drainage des marais alentour en direction de la mer. La commune possède également un lac et des marais doux.

Article connexe : Climat de la Charente-Maritime. Ces spécificités climatiques -été sec et ensoleillé, hiver doux et humide- ont conduit à l’implantation d’une végétation de type méditerranéenne cohabitant avec une végétation plus continentale ou océanique. La Charente-Maritime est le département français qui a été le plus durement touché par la tempête Martin du 27 décembre 1999. La mer déchaînée a provoqué des dégâts importants sur le littoral aytrésien, notamment sur l’anse de Godechaud où la dune a été abimée. Le quartier d’Aytré-Plage a connu quelques inondations avec 60 cm d’eau mais aucune victime n’a été à déplorer. La tempête Xynthia qui a eu lieu dans la nuit du 28 février 2010 a été particulièrement destructrice, dévastant le littoral d’Aytré beaucoup plus gravement que la précédente tempête Martin. Tout d’abord, trois personnes sont mortes noyées dans le quartier balnéaire qui a été entièrement inondé jusqu’à deux mètres d’eau.