Revue Technique Automobile: Citroën BX diesel et turbo diesel PDF

Elle a été commercialisée revue Technique Automobile: Citroën BX diesel et turbo diesel PDF Europe au cours de l’année 1977 et succède à la 304. Elle a été remplacée en 1987 par la 405, et non par la 309 comme son nom en « 30x » pourrait laisser le croire. Plus tard, la version diesel sera basée quant à elle sur un unique moteur, le XID, également issu de la 304. En vue de remplacer les 504 en rallye, une étude d’une 305 à propulsion équipée d’un moteur V6 est lancée au deuxième trimestre 1980.


Le moteur est de 2849 cm3 et sa puissance est annoncée à 250 ch! C’est HEULIEZ qui étudiera la carrosserie. Mais le moteur, lourd et encombrant, finira par laisser sa place à un moteur 4 cylindres sur le prototype « 305 RALLY ». Cependant, la situation financière du groupe PSA au début des années 80 mettra fin au projet.

Pas totalement puisque les acquis de ces études seront ensuite repris pour le développement de la 205 TURBO 16. Sur la Série 2, la planche de bord et les contreportes sont aussi nouvelles. GTX et même le cuir en option, direction assistée, climatisation, etc. Malgré une cure de jouvence apportée par le restylage de 1982 et des motorisations enfin à la hauteur avec les blocs XU, l’arrivée de nouvelles concurrentes comme la Citroën BX, le lancement de la Peugeot 309 qui possédait un hayon, ne permettront pas aux ventes de la 305 de décoller. Progressivement, et notamment avec l’arrivée de sa remplaçante, la 405, les gammes se réduiront.

Elle a été disponible avec deux carrosseries : une berline 4 portes et un break 5 portes. Ce dernier présente la particularité de posséder une banquette arrière rabattable par moitié. Les Citroën BX sont équipés d’un train arrière dérivé de celui de la 305 break, les ensembles ressorts amortisseurs étant remplacés par les suspensions hydropneumatiques avec leurs sphères. Citroën BX 19 GT, apparaît dans une version 305 GTX.

Les ventes de la 305 ont été importantes en France et dans bien d’autres pays, excepté en Grande-Bretagne, où Peugeot les considéra décevantes. Il s’en est vendu plus de 1,6 million au total. Les modèles de Peugeot 305 ont été produites à Sochaux, France entre 1977 et 1990. La répartition de la production selon le type de carrosserie serait de 1 312 227 berlines, 250 723 breaks et 86 413 fourgonnettes. Le total fait apparaître une différence de 187 voitures par rapport au total officiel par année qui pourrait s’agir de modèles de présérie.

6 : Peugeot 305 Diesel, série 2, éditions E. 407 : Peugeot 305 Diesel, GLD, GRD, SRD, 1979-1982, éditions E. Chronologie des modèles de Peugeot de 2010 à nos jours. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 27 décembre 2018 à 16:25.

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. La BX sauvera Citroën de la faillite dans les années 1980. Pour marquer son lancement, elle sera présentée sous la Tour Eiffel à Paris. Le projet XB, qui deviendra la BX, est lancé par le bureau d’études Citroën en 1978. Pour la dessiner, Citroën s’adresse à la Carrozzeria Bertone et tout particulièrement à son ingénieur en chef, Marcello Gandini. Comme les autres grandes Citroën, elle est équipée de série de quatre freins à disques et de la suspension hydropneumatique à garde au sol constante quelle que soit la charge.

1982, où elle est incontestablement la vedette française. Dès sa sortie, la BX est dotée de moteurs plus puissants que sa devancière la Citroën GSA. Le nuancier des BX année-modèle 1983 propose onze teintes de carrosseries, dont cinq métallisées vernies optionnelles : Blanc Meije, Beige Colorado, Bleu Lagune, Rouge Vallelunga, Jaune Cédrat, Vert Tuileries, Noir verni, Beige Sloughi métallisé verni, Bleu Argenté métallisé verni, Gris Perlé métallisé verni, Gris Neptune métallisé verni. Le nuancier des BX année-modèle 1984 propose dix teintes de carrosseries, dont cinq métallisées vernies optionnelles : Blanc Meije, Beige Colorado, Bleu Camargue, Rouge Vallelunga, Rouge Delage, Noir verni, Beige Sloughi métallisé verni, Bleu Romantique métallisé verni, Gris Perlé métallisé verni, Gris Neptune métallisé verni. BX 19 D et BX 19 TRD.

Leurs niveaux d’équipements sont équivalents à ceux des modèles essence BX 14 E et 16 TRS, exceptée la direction assistée montée en série sur cette nouvelle motorisation. En décembre 1983, apparition de l’option climatisation sur les BX 16. En mars 1984, commercialisation des BX Entreprise, en trois versions berlines utilitaires à deux places dépourvues de banquette arrière et à TVA récupérable pour les professionnels : BX 14 E Entreprise, 16 RS Entreprise et 19 D Entreprise. La transformation de ces modèles est sous-traitée chez le carrossier Gruau à Laval. Apparition de la boite de vitesses automatique ZF à 4 rapports, proposée en option sur les BX 16 RS et BX 16 TRS. Extérieurement, elle est équipée de bandeaux de protection noirs sur les pare-chocs, d’antibrouillards à l’avant, de logos adhésifs GT sur le coin inférieur gauche du capot et sur les ailes avant, d’enjoliveurs de roues spécifiques, d’une antenne de toit noire et d’un becquet arrière noir en mousse. Le nuancier des BX année-modèle 1985 propose douze teintes de carrosseries, dont sept métallisées vernies optionnelles : Beige Impala, Blanc Crémant, Blanc Meije, Rouge Delage, Rouge Vallelunga, Noir verni, Beige Sphinx métallisé verni, Bleu Navy métallisé verni, Bleu Romantique métallisé verni, Gris Perlé métallisé verni, Gris Renard métallisé verni, Vert Cali métallisé verni.

Le 19 juillet 1984, la 100 000ème BX sort des chaînes de l’usine Citroën de Rennes-la-Janais, il s’agit d’une BX 16 TRS couleur Gris Perlé métallisé verni. En mars 1985, la première déclinaison performante de la BX voit le jour : il s’agit de la BX Sport, préparée par Danielson sur la base de la BX 19 GT et commercialisée en série spéciale limitée à 2500 exemplaires. La culasse est dérivée de celle de la Citroën Visa GTI et deux carburateurs double corps Solex C40 ADDHE prennent place sous le capot. BX break 16 RS, 19 TRS et 19 RD. Dérivé de la berline BX, ce break n’est que 17 cm plus long et 3 cm plus haut. Les motorisations proviennent de la berline, tandis que la suspension a été adaptée à la charge transportable supérieure.

Le nuancier des BX année-modèle 1986 propose onze teintes de carrosseries, dont six métallisées vernies optionnelles : Blanc Crémant, Blanc Meije, Bleu Iris, Rouge Delage, Rouge Vallelunga, Noir verni, Beige Sphinx métallisé verni, Bleu Romantique métallisé verni, Gris Perlé métallisé verni, Gris Renard métallisé verni, Vert Cali métallisé verni. En septembre 1985, commercialisation de la BX 19 Digit, série spéciale limitée à 3000 exemplaires dérivée de la BX 19 GT. Cette version à compteurs numériques inclut un ordinateur de bord très complet au bas de la console centrale et un autoradio haut de gamme signé Pioneer à 5 haut parleurs. Elle s’équipe également des quatre vitres électriques et d’une fermeture centralisée à distance par télécommande baptisée « Plip ». Le 6 septembre 1985, l’usine Citroën de Rennes-la-Janais célèbre la production de sa cinq millionnième voiture depuis son ouverture en 1961, une BX 19 TRD couleur Rouge Vallelunga.