Recueil d’exercices et de problèmes sur les circuits à transistors PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? L’recueil d’exercices et de problèmes sur les circuits à transistors PDF de l’informatique est l’histoire de la science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l’information considérée comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques, économiques et sociaux. Articles connexes : Histoire des ordinateurs et Chronologie de l’informatique. En 1966, l’informatique a été définie par l’Académie française comme la  science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l’information considérée comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques, économiques et sociaux .


L’histoire de l’informatique résulte de la conjonction entre des découvertes scientifiques et des transformations techniques et sociales. Découvertes physiques sur les semi-conducteurs et la miniaturisation des transistors. Découvertes mathématiques sur la calculabilité et les propriétés des algorithmes. Invention de la théorie de l’information, de la sémiotique et de la cybernétique. Transformations techniques, l’introduction de machines ou de composants informatiques, des machines à laver aux automobiles et aux avions, des banques à la santé, de l’imprimerie à la documentation en ligne. Transformations sociales avec l’organisation des entreprises et des administrations autour de leur système d’information automatisé, et avec la circulation de l’information dans les réseaux sous forme numérique. Les calculateurs devenaient des machines universelles de traitement de l’information, d’où le mot ordinateur, retenu en 1956 pour trouver un équivalent français à l’expression anglaise data processing machine.

Ce terme a progressivement remplacé en français celui de calculateur, au sens trop restreint. Les premiers ordinateurs datent de 1949. C’est la notion de programme enregistré, due à John von Neumann et à ses collaborateurs, en 1945, qui transforme les machines à calculer en ordinateurs. L’ensemble formé par l’unité arithmétique et logique, d’une part, et l’organe de commande, d’autre part, constitue l’unité centrale ou processeur. Selon l’architecture de von Neumann, les programmes sont enregistrés dans la mémoire de la machine.

Ils peuvent comporter des boucles de calcul et des alternatives, contrairement aux programmes exécutés à partir de bandes perforées. L’histoire de l’informatique porte donc seulement sur une soixantaine d’années. L’informatique est une nouvelle technologie intellectuelle, comme l’ont été en leur temps l’écriture et l’imprimerie, un moyen de représenter, de structurer et d’exploiter des informations qui en retour structure la pensée de l’homme, selon Pierre Lévy. L’évolution des machines et des réseaux constitue l’infrastructure physique de l’informatique. L’histoire des ordinateurs est décrite dans un autre article. Depuis ses débuts, l’informatique a connu des transformations profondes des matériels informatiques en vitesse, puissance, fiabilité, miniaturisation.