Phytothérapie : Les données de l’évaluation PDF

Clonage et culture in vitro, une solution ? Harpagophytum procumbens est une herbacée vivace dont la tige rampant sur le sol porte des feuilles alternes au limbe ovoïde et des fleurs en forme de trompette, de couleur phytothérapie : Les données de l’évaluation PDF-violacée. Le fruit est une capsule ligneuse munie d’une couronne garnie de plusieurs crochets acérés lui permettant de s’accrocher aux animaux voire de s’enfoncer dans leur chair, ce qui vaut à la plante d’être surnommée  la griffe du diable . De cette racine principale partent des racines secondaires formant des tubercules de réserve, bulbeux et parfois énormes, pouvant peser jusqu’à 1,5 kg.


Les racines sont traditionnellement récoltées en creusant le sol. Riches en eau, une fois mises au jour, elles ne tardent pas à moisir et pourrir si elles ne sont pas immédiatement finement hachées et séchées. La racine séchée est généralement cryobroyée pour être réduite en poudre. Elle aurait été introduite en Europe en 1953 par O. Il améliorerait aussi la souplesse des articulations, mais il ne semble pas y avoir eu d’études portant directement sur ce point. Son intérêt est discuté pour certains des maux suivants, mais l’harpagophyton a été recommandé par certains auteurs pour le traitement de certaines maladies du foie, des reins, de la vésicule biliaire et de la vessie. La griffe du diable est enfin parfois utilisée en traitement externe pour soigner les articulations, mais aussi certaines plaies, des ulcères, des furoncles et d’autres lésions de la peau.

Le β-sitostérol est l’un des composants actifs des harpagophytums médicinaux. Le mécanisme, ou l’un des mécanismes des effets anti-inflammatoires et analgésique des racines secondaires de la plante, semble in vitro lié à l’inhibition ou à la suppression des effets de la cyclooxygenase-2 et de l’iNOS, selon une expérimentation basée sur le traitement d’une inflammation expérimentalement induite par un lipopolysaccharide. Les extraits aqueux de racines de H. Ceci rend difficile la comparaison de son efficacité avec celle d’autres médicaments traditionnels ou de la médecine dite  conventionnelle .

8 semaines contre des affections rhumatoïdes de l’appareil locomoteur a conclu que le comprimé d’extrait sec d’H. 50 à 100 milligrammes, les herpagosides de H. Aucun effet indésirable grave n’a été décelé dans les essais d’usage interne. Quelques cas de diarrhée ont été signalés, ainsi qu’un purpura. Une hypothèse était que les iridoïdes harpagide, harpagoside et 8-O-p-coumaroylharpagide contenus dans les poudres ou extraits de H. Cette transformation peut être faite par voie chimique, par voie enzymatique et par voie microbiologique. L’Harpagophytum procumbens est aujourd’hui cultivé et cueilli sous protection d’une  charte  et d’un  quota  pour garantir sa pérennité en tant que ressource naturelle.

Encyclopédie des plantes, sur le A. Anti-inflammatory and analgesic effects of an aqueous extract of Harpagophytum procumbens . Efficacy and tolerance of Harpagophytum procumbens versus diacerhein in treatment of osteoarthritis. An Evidence-Based Systematic Review by the Natural Standard Research Collaboration. Traitement du rhumatisme par l’extrait sec de racine d’harpagophytum. Une étude multicentrique en cabinet médical.

Médicament conseil à base d’harpagophytum : risque d’aggravation d’insuffisance rénale. In vitro regeneration of the Kalahari devil’s claw, Harpagophytum procumbens, an important medicinal plant. Dosage des glucocorticoïdes totaux dans la racine d’Harpagophytum procumbens DC. Effectiveness of Harpagophytum procumbens in the treatment of acute low backpain. Zum Harpagosidgehalt in Arzneimitteln aus Harpagophytum procumbens.

Effectiveness of Harpagophytum extract WS 1531 in the treatment of exacerbation of low back pain : a randomized, placebocon-trolled, double-blind study. Treatment of low backpain exacerbations with willow bark extract: A randomized Double-Blind Study. Treatment of low backpain with a herbal or synthetic anti-rheumatic: a randomized controlled study. Willow bark extract for low back pain. A randomized doubleblind pilot study comparing Doloteffin and Vioxx in thetreatment of low back pain. Effect of a Harpagophytum procumbens DC.