Nana, tome 8 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Il est prépublié à partir de 2000 dans le magazine Cookie de l’éditeur Shūeisha, nana, tome 8 PDF compte 21 tomes en mars 2009.


Nana Osaki et son groupe Blast consacre le plus clair de leur temps à leur répétitions pour préparer leur début de carrière de musiciens professionnels. De son coté Nana Komatsu coule des jours heureux, filant le parfait amour avec Nobu. Mais, son passé mouvementé la rattrape, fatiguée et malade, elle prend rendez-vous chez le docteur…

Une adaptation en anime produite par le studio Madhouse est diffusée entre avril 2006 et mars 2007 sur NTV. Il existe également un fanbook, intitulé Nana 7. 8, qui s’insère entre les volumes 7 et 8 du manga, ainsi qu’un artbook intitulé Nana 1st illustrations, tous deux traduits et publiés en français par Delcourt. Dans le Japon contemporain, deux jeunes femmes se rencontrent dans le train les conduisant à Tōkyō. L’une va rejoindre son petit ami tandis que l’autre veut devenir chanteuse professionnelle.

Inconsciemment, cette dernière est également à la poursuite de son petit ami parti faire carrière dans la musique deux ans plus tôt. L’histoire se construit autour de l’opposition des caractères des deux jeunes femmes, de l’étrange mélange entre la culture punk rock de Nana Ōsaki et celle pop kitsch de Nana Komatsu. Les deux univers, qui paraissent incompatibles au début, s’articulent finalement l’un autour de l’autre. Au fur et à mesure que l’histoire des deux Nana se crée, la trame narrative permet d’approfondir les mécanismes psychologiques à l’origine des deux cultures, leurs ressemblances et leurs différences.

L’entourage respectif des deux Nana, qui finit par se confondre pour certains personnages, est jalonné de nombreuses figures. On trouve aussi bien des personnalités très fortes, certaines avec un lourd passé ou des souffrances cachées, que des personnages plus « classiques ». Cependant, aucun ne tombe dans le cliché simpliste. Shin, par exemple, bassiste du groupe Blast, est un adolescent qui se prostitue. Junko quant à elle, est l’amie de Nana Komatsu, qui fait très « mature ».

Ces références à la culture japonaise montrent à la fois un aspect traditionnel et un aspect moderne, et font la complexité du Japon actuel. La dépendance affective est aussi au centre du manga : Nana Ōsaki, qui se veut indépendante et solitaire, mais qui se révèle avoir des soucis de possessivité amoureuse et affective. Tandis que Nana Komatsu se fait rapidement surnommer « Hachi », à cause de son besoin permanent d’être aimée et choyée, comme un petit chien. Ce thème de la dépendance à l’autre et de la souffrance qu’elle peut causer est un thème récurrent, tout comme la peur d’être seule. Vivienne Westwood, la mode s’incarne sous plusieurs formes dans Nana. On la retrouve à travers les deux protagonistes, l’une stylée punk et l’autre  Shibuya girl  dans la grande tendance nippone actuelle. La mode est également présente dans l’univers de la musique, domaine du paraître pour certains et de la provocation pour d’autres.