Manuel visuel de psychologie du développement – 2ed. – Enfance et adolescence PDF

Il existe des manifestations mixtes, certaines avec une impulsivité et une instabilité dominantes, d’autres avec une inattention au premier plan. L’enfant qui a un TDAH a des comportements qui nécessitent une manuel visuel de psychologie du développement – 2ed. – Enfance et adolescence PDF grande cohérence et une plus grande constance de la part des adultes autour de lui. L’enfant est protégé de l’apparition d’un trouble de comportement par le dépistage précoce, la prise de conscience par ses parents de ses besoins éducatifs propres, des aménagements scolaires appropriés et une prise en charge psychothérapeutique coordonnée. Un traitement médicamenteux par psychostimulants peut être utile.


• Un nouveau cours de psychologie du développement, conforme au programme.
• 200 schémas et photos couleurs pour illustrer le cours.
• Des exercices pour tester ses connaissances et s’entraîner efficacement.
• Des définitions, des sites web et des bibliographies.

En préambule il faut préciser que le diagnostic de TDAH repose sur des consensus cliniques comme bon nombre de troubles en psychopathologie. Une triade de symptômes : L’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité . Les symptômes observés doivent être persistants depuis au moins six mois et survenir dans différents contextes ou situations de vie. Ils doivent présenter un certain degré de sévérité par rapport à d’autres enfants du même âge et entrainer une situation de handicap pour l’enfant ou l’adulte concerné.

Ces symptômes peuvent varier selon le contexte. L’enfant inattentif peut sembler ne pas écouter quand on lui parle. Il a tendance à ne pas obéir aux consignes ou à être facilement distrait. Il a des difficultés à organiser ses travaux et ses activités.

Il évite ou fait à contrecœur les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu. Il perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités. L’enfant hyperactif-impulsif aime souvent courir ou sauter dans des situations où cela n’est pas approprié. Il a des difficultés à attendre son tour. Il se précipite pour répondre aux questions sans attendre qu’on ait terminé de les poser.

La littérature sur le TDAH ne recommande pas d’outil en particulier car ils sont souvent similaires, mais les articles soulignent la nécessité de passer en revue tous les symptômes, leur sévérité, l’envahissement, et le handicap ressenti, et d’obtenir un aperçu complet pour identifier les éventuelles comorbidités. Le bilan psychologique qui comprend les tests psychométriques d’intelligence, à interpréter avec précaution dans ce cadre. L’examen neuropsychologique qui permet de pratiquer des tests d’attention et d’évaluer la mémoire et les fonctions exécutives. Non traité, le TDAH peut amener de nombreuses complications psychologiques. Les troubles du sommeil souvent identifiés sont : la somnolence diurne, le syndrome de retard de phase de sommeil, le sommeil fractionné, le syndrome des jambes sans repos, et les troubles respiratoires du sommeil. Il est difficile de faire le diagnostic de TDAH avant l’âge scolaire.

8 ans : incapacité à rester en place, à se tenir à une activité, difficultés à attendre son tour, très bavard,  touche à tout  ou en échec scolaire. 12 ans : persistance de difficultés attentionnelles dans différents contextes, impulsivité invalidante sur le plan social. Cependant, le TDAH de l’adulte est un trouble très mal connu en France, alors qu’il est plus facilement accepté, au Canada, aux États-Unis ou au Royaume-Uni. Le TDAH de l’enfant persiste souvent à l’âge adulte. Ce même risque concernant la combinaison de drogues et d’alcool est 4 fois plus élevé. En ce qui concerne la normalité: par exemple, un garçon turbulent sera plus considéré comme normal dans les pays du sud que dans ceux du nord de l’Europe. L’explication de ces disparités n’est pas claire : critères d’évaluation différents ou facteurs culturels.