Manuel de statistique pour psychologues PDF

Le test de Rorschach ou psychodiagnostic de Rorschach est un outil de l’évaluation psychologique de type projectif élaboré par le psychanalyste Hermann Rorschach en 1921. Les planches sont au nombre de dix, sept sont monochromatiques et dites  noires  tandis que trois sont polychromatiques dites  de manuel de statistique pour psychologues PDF . Cependant, dans les planches noires, il y a deux planches utilisant le rouge. Toutes les planches comportent des nuances, du gris clair au noir, de la couleur vive à la couleur pastel.


L’idée d’utiliser l’interprétation que donne un individu à des dessins ambigus pour en déduire des traits de sa personnalité est très ancienne. L’utilisation de telles images dans un cadre psychologique donnera naissances à la méthode projective. Mais ne parvenant à en faire une méthode quantitative susceptible d’être intégrée à une batterie de tests d’intelligence, il renonce à cette idée. En Suisse, à la même époque, un jeu d’enfant dit klecksographie consistait à déposer une goutte d’encre sur une feuille de papier que l’on pliait de façon à obtenir diverses formes d’oiseaux ou de papillons.

En 1911, Rorschach recueille avec Konrad Gehring, un ami d’enfance devenu instituteur, les réponses d’enfants et d’adultes face à une série de taches d’encre obtenues de la sorte. Quelques années plus tard, un psychiatre d’origine polonaise, Szymon Hens, dans sa thèse de doctorat, également sous la direction de E. La présentation de ces résultats incite Rorschach à reprendre ses travaux avec les taches d’encre. Dans la volonté de raffiner son matériel, Hermann Rorschach élabore une méthode pour créer ces taches d’encre.

Dans ses écrits, il reste cependant assez vague sur le choix de telle ou telle planche, mais aboutit finalement à une série d’une dizaine de planches qu’il exploitera dans ses travaux cliniques. Encouragé par ses collègues dont Eugen Bleuler, H. Rorschach met alors par écrit sa méthode et cherche un éditeur qui puisse publier son manuscrit accompagné de ses planches. Or, à l’époque, la reproduction d’images en couleur dans un ouvrage imprimé est un procédé très coûteux. L’année suivante Rorschach décède brutalement, à l’âge de 37 ans.

Alors qu’à sa publication le livre de Rorschach fut d’abord mal reçu par la profession, le test de Rorschach connut par la suite une célébrité croissante. Elle considère que la situation projective, en facilitant les mouvements régressifs, dans un rapport de type transférentiel, permet d’étudier certaines manifestations de processus psychodynamiques inconscients. Notons que la tendance à thématiser les planches pour leur analyse n’est pas partagée par tous les auteurs, pour certains ces thématiques ont une valeur incontournable et pour d’autres, seules les réponses idiosyncratiques des examinés peuvent déterminer un thème ou un autre, ce qui laisse le champ plus ouvert pour l’interprétation. Le test de Rorschach est censé faire appel à la fois à la sensorialité du sujet et à son inconscient mais surtout à sa capacité projective à partir de son interprétation libre des taches. Les dix planches du test de Rorschach.