Les trois lois de la performance PDF

Les les trois lois de la performance PDF de Moore sont des lois empiriques qui ont trait à l’évolution de la puissance de calcul des ordinateurs et de la complexité du matériel informatique. Moore  mais qui n’en sont que des simplifications inexactes.


Les Trois Lois de la performance décrypte le code qui permet aux entreprises et aux indivius de réécrire leur avenir, poussant la performance à des sommets encore jamais atteint.

Ni conseils ni outils, ce sont de réelles lois que présentent ce livre. Appliquées correctement, elles vous permettront non seulement de redresser votre entreprise et votre vie mais surtout de les amener au plus haut, de les améliorer au maximum.

Comment certaines entreprises, grandes et petites, de différents pays et secteurs d’activité, sont-elles arrivées à obtenir des résultats sans précédent alors que tout semblait se liguer contre elles ?
Comment un ingénieur devenu PDG a-t-il transformé en un an une aciérie néo zélandaise pour en faire un leader de l’industrie ?
Comment une équipe de 600 personnes, des employés de la plus grande société d’exploitation pétrolière du Brésil, a-t-elle surmonté le scepticisme et une dynamique dysfonctionnelle pour réussir la plus grande intégration de procédés de l’histoire ?
Comment un grand constructeur d’habitations japonais a-t-il pu prospérer en dépit de la pire récession depuis une génération? Comment une mine de platine sud-africaine a t-elle, en un an, amélioré de 57 pour cent son rendement en matière de sécurité ?
Tous ces résultats ont été possibles parce que des gens ont appliqué Les Trois Lois de la performance et ont réécrit leur avenir. Dans ce livre, vous découvrirez comment faire de même dans votre entreprise et dans votre vie.

Croissance du nombre de transistors dans les microprocesseurs Intel par rapport à la loi de Moore. En vert, la prédiction initiale voulant que ce nombre double tous les 18 mois. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une loi physique mais seulement d’une extrapolation empirique, cette prédiction s’est révélée étonnamment exacte. Entre 1971 et 2001, la densité des transistors a doublé chaque 1,96 année. En conséquence, les machines électroniques sont devenues de moins en moins coûteuses et de plus en plus puissantes. Une version commune, variable et sans lien avec les énoncés réels de Moore est :  quelque chose  double tous les dix-huit mois, cette chose étant  la puissance ,  la capacité ,  la vitesse ,  la fréquence d’horloge  et bien d’autres variantes mais très rarement la densité des transistors sur une puce. Ces pseudo  lois de Moore  sont celles le plus souvent diffusées, car elles fleurissent dans des publications grand public et sur de nombreux sites Internet.

Ce transistor fonctionne encore à 350 GHz à température ambiante. L’idée de circuits asynchrones n’est pas nouvelle puisqu’elle a été expérimentée en 1951 avec l’IAS et en 1952 avec l’ORDVAC. Un autre facteur peut freiner la progression des performances des processeurs, et qui n’a cette fois-ci plus rien de physique, mais qui est d’ordre financier. Des machines de plus en plus puissantes mises à disposition des développeurs ont des effets pervers.