LES REVISIONS EN POCHE. : Exercices corrigés PDF

Il a été rédigé LES REVISIONS EN POCHE. : Exercices corrigés PDF l’intention des élèves-pilotes qui apprennent à voler, des pilotes qui veulent améliorer leurs connaissances et des instructeurs qui dirigent la formation des élèves-pilotes. L’objectif de ce manuel est de fournir une documentation de référence progressive, tout en utilisant des termes de base et un vocabulaire propre à la formation des pilotes au niveau élémentaire.


Une connaissance pratique de la documentation essentielle contenue dans ce manuel permettra à l’élève de tirer le plus grand profit possible des exercices de vol. Il est bon de préciser que les exercices de vol ont été pensés de manière à suivre une progression logique, mais qu’ils peuvent cependant être adaptés au plan de cours de n’importe quelle école. Ce vol offre à l’élève l’occasion de s’habituer aux sensations du vol et de découvrir l’aspect du paysage vu des airs. Néanmoins, l’instructeur peut inclure une partie de l’exercice 3 : « Effets des commandes ». La disposition des instruments indiquée est la plus courante mais il est possible que celle de l’hélicoptère que vous allez piloter soit légèrement différente. Lorsque ce procédé est utilisé, l’altimètre indique l’altitude de l’aéroport lorsque l’hélicoptère est au sol. L’INDICATEUR DE VIRAGE ET DE DÉRAPAGE.

L’aiguille de l’instrument indique si l’hélicoptère tourne, ainsi que le sens et la vitesse angulaire de virage. La bille sert essentiellement de référence pour la coordination des commandes. Dans tout vol coordonné, la bille doit rester au centre de son tube de verre concave. C’est le moyen de référence de base en ce qui concerne le cap. La carte de déviation compas indique les caps corrigés qu’il faut maintenir, compte tenu de la déviation du compas. Cet instrument gyroscopique n’a aucune propriété magnétique intrinsèque et il faut donc le recaler périodiquement par rapport au compas magnétique.

Son principal avantage tient à ce qu’il fournit une référence directionnelle stable et que, contrairement au compas magnétique, il ne connaît presque pas d’erreur dans les virages, les accélérations et les décélérations, au cours des manœuvres normales de vol. Il s’agit d’un instrument gyroscopique qui se compose d’un horizon artificiel et qui, associé à une maquette d’avion figurant en superposition sur le cadran, permet au pilote de déterminer, par référence instrumentale, l’assiette de l’hélicoptère par rapport à l’horizon réel. Instrument de mesure de pression indiquant en pieds par minute le taux de montée ou de descente de l’hélicoptère. Ce n’est pas un instrument de vol, mais il contribue largement à la sécurité du vol puisque ses indications peuvent aider le pilote à détecter les conditions de givrage.

Généralement, l’instrument indique la température de l’air extérieur en degrés Fahrenheit et Celsius. Cet instrument est calé en pouces de mercure et indique la pression dans le collecteur d’admission du moteur. Cet instrument ne se trouve que sur les hélicoptères à moteur à pistons. Cet instrument est, sur un hélicoptère à turbine, l’équivalent du manomètre d’admission.