Les rebelles : Figures de la rébellion aux XIXe et XXe siècles PDF

19 février : début des opérations du général Bedeau à la frontière du Maroc. 31 mars : le ministre français des Affaires étrangères François Guizot énonce devant la Chambre la  politique les rebelles : Figures de la rébellion aux XIXe et XXe siècles PDF points d’appuis  en Afrique. 14 mai-9 juin, Algérie : campagne du Chelif, de Mostaganem à Blida, menée par le général Changarnier. 23-24 mai : victoire boer sur les Britanniques à la bataille de Congella en Afrique du Sud.


Que faire lorsque l’on refuse de vivre dans un monde injuste? Parce que des êtres humains vivent dans la misère, sont privés de liberté ou sont opprimés, certains se lèvent et choisissent la voie du refus et de la révolte. Des populistes russes aux punks, en passant par Ravachol, Rosa Luxemburg ou encore Che Guevara, cet ouvrage propose de montrer le destin – souvent tragique – de quelques grandes figures de la rébellion des XIXe et XXe siècles.

Son règne est marqué par des révoltes et des attaques incessantes contre les territoires soumis par les Peuls, en particulier contre le Gobir et la région de Maradi. Les cités qui composent l’empire reprennent leur indépendance en reconnaissant d’une façon nominale l’autorité du commandeur des croyants établi à Sokoto. Articles détaillés : 1842 au Canada, 1842 au Nouveau-Brunswick et 1842 aux États-Unis. 3 000 rebelles sont écrasés par le duc de Caxias au Minas Gerais, ainsi que 1 500 révoltés à São Paulo.

Fin de la révolution libérale au São Paulo et à Minas Gerais pour protester contre l’investiture d’un cabinet conservateur et le retour à la centralisation. 27 novembre, Paraguay : le Congrès réitère la proclamation de l’indépendance. Il rompt avec la politique de son oncle Rodriguez de Francia. Il rouvre le Paraguay aux étrangers et le dote d’un centre sidérurgique qui lui permettra de mettre sur pied une armée bien équipée. Septembre : les troupes info-britanniques devant Kaboul. 10 septembre : proclamation du protectorat à Tahiti. Le pavillon du protectorat est salué de 21 coups de canon.

6-13 janvier, première guerre anglo-afghane : bataille de Gandamak. 28 février : Lord Ellenborough remplace Lord Auckland comme gouverneur général des Indes. 29 août : signature du traité de Nankin, qui met fin à la première guerre de l’opium après la défaite de la Chine et ouvrant le pays à l’influence étrangère. C’est le premier des  traités inégaux . Fin de la première guerre anglo-afghane. Le wali kurde de Ardalan rassemble ses cavaliers pour soutenir, en vain, le pacha de Sulaimanya. Articles détaillés : 1842 en Belgique, 1842 en France et 1842 en Italie.

27 janvier : le gouvernement septembriste est renversé au Portugal à la faveur d’un mouvement insurrectionnel parti de Porto. Les chartistes veulent maintenir le pays dans le marché international, en sauvant les restes de l’empire colonial. Elle dénonce les conditions de travail, les salaires misérables, la loi de 1834 sur les pauvres et le train de vie de la famille royale. De nouvelles grèves éclatent, réprimées avec énergie.