Le Sénégal, quelles évolutions territoriales ? PDF

Article connexe : Histoire de la Côte d’Ivoire. La situation politique en Côte d’Le Sénégal, quelles évolutions territoriales ? PDF précoloniale. L’économie de la Côte d’Ivoire est caractérisée à l’origine et durant de nombreux siècles par la recherche de l’autosubsistance.


Au Sénégal, territoires et sociétés sont en pleine mutation, aussi bien dans les villes que dans les territoires ruraux du littoral. Dans cette pluralité des approches territoriales, la provincialisation apparaît comme une alternative qui peut corriger les faiblesses de la décentralisation. Le problème est comment l’aborder pour qu’elle soit cohérente ?

Elle est axée sur l’agriculture vivrière et utilise des techniques de cultures itinérantes sur brûlis. Le système des sociétés lignagères d’autre part, pratiqué notamment par les populations lagunaires, Krous et Mandés du Sud. D’une manière générale, l’économie précoloniale se structure autour de divers espaces relativement homogènes. Ceux du Nord et du Centre du territoire sont reliés par un réseau de routes commerciales comportant de nombreux marchés et diverses cités commerciales, animées par des marchands dioula ou des membres des aristocraties dirigeantes locales. Un type particulier d’échanges, la traite négrière, fait même son apparition dans les zones du littoral. Côte d’Ivoire, dès le début des années 1960 axe sa politique de développement sur l’expansion des exportations de matières premières et la substitution aux importations reposant sur quelques industries. Les stratégies mises en œuvre sont alors particulièrement adaptées aux contraintes extérieures et à l’environnement général.