LE PARIS DE DUMAS PDF

Cet article est une ébauche concernant LE PARIS DE DUMAS PDF littérature française. Le Chevalier de Maison-Rouge est un roman historique d’Alexandre Dumas, publié en 1846. En 1793, sous la Révolution française, le révolutionnaire Maurice Lindey rencontre Geneviève et en tombe amoureux.


Comment Alexandre Dumas, ce jeune provincial, fils d’un général de la Révolution, a-t-il pu devenir durant plus de vingt ans le «Roi de Paris» ? D’une révolution à l’autre, de 1830 à 1848, sa plume conquérante bouleverse le théâtre et impose une nouvelle forme de roman : le roman historique, que les journaux s’arrachent pour leur feuilleton.
Le règne de ce monarque des lettres traverse certes des turbulences que soulèvent ses pratiques éditoriales réprouvées, les inconséquences de sa conduite et les scandales de sa vie privée. Mais sa verve, sa bonhomie, sa générosité, son génie de vie l’emportent sur ces vices qui sont plutôt des fantaisies.
Claude Schopp nous invite à suivre pas à pas le géant débonnaire dans les lieux qu’il a hantés, afin de composer la carte de son Paris qu’il a autant haï qu’il l’a aimé.

Claude Schopp s’est consacré à ta réhabilitation d’Alexandre Dumas, s’en faisant le biographe (Alexandre Dumas, Fayard, 2002), l’historiographe {Dictionnaire Dumas, CNRS, 2010) et donnant de nombreuses éditions critiques de ses oeuvres. Il est président de ta Société des Amis d’Alexandre Dumas.

Or la jeune femme est mariée à un royaliste, Dixmer, dont elle partage les opinions. De la pièce homonyme fut tiré Le Chevalier de Maison-rouge, le premier feuilleton historique de la télévision française, réalisé par Claude Barma en 1963. Pierre Bayard reprend les personnages du roman de Dumas dans un roman intitulé Aurais-je sauvé Geneviève Dixmer ? 2016 : Marie-Antoinette et le Chevalier de Maison-Rouge, spectacle musical de Didier Barbelivien. Une mystérieuse affaire sous la Terreur : Vaugirard, base arrière de la « conspiration de l’œillet » , résumé d’un article de François de Béru in Bull. Le Chevalier de Maison-Rouge sur dumaspere. Pierre Bayard, Aurais-je sauvé Geneviève Dixmer ?