Le Dialogue sur la doctrine chrétienne PDF

L’Église catholique considère que tout baptisé dans l’Église catholique est catholique, mais elle ne définit pas de critères d’appartenance comme pourrait le faire un sociologue voulant déterminer ce qui caractérise l’adhésion objective à une religion. 26 millions de catholiques par rapport à le Dialogue sur la doctrine chrétienne PDF 2012.


La croissance du nombre de catholiques a tendance à s’accélérer depuis environ 10 ans. Dans la littérature latine, le grec καθολικός n’est pas traduit par son équivalent latin, universalis, mais se trouve directement translittéré en catholicus. En latin, la carrière sémantique du terme catholicus reste déterminée par le fait qu’il est créé pour qualifier spécifiquement l’Église. Des traités polémiques publiés vers 1570, notamment ceux de Philippe de Marnix, font que l’adjectif  catholique  identifie désormais une confession chrétienne parmi d’autres. C’est alors un synonyme rare de  catholicité , au sens de  conforme à la doctrine catholique .

Au contraire, le terme  catholicisme  renvoie à la pluralité confessionnelle en désignant une de ces confessions. Cet usage ne s’impose cependant pas sans difficulté parmi les catholiques. Selon Michel Despland,  le rejet romain de la théorie de la religion s’explique facilement. Parler de religion, c’est utiliser un mot qui accepte l’article indéfini : c’est commencer à voir l’Église catholique comme une religion. Par la suite, les catholiques finiront par considérer assez largement qu’ils ont une religion parmi d’autres. Le terme de  catholicisme  est donc utilisé tant par les  catholiques  qui se sont construit une identité confessionnelle sous ce nom que par ceux qui ont besoin d’un mot pour les désigner de l’extérieur.