Le cigare : guide de l’amateur PDF

Origine Le cigare : guide de l’amateur PDF savez ce qu’est un âne. Peut-être même en avez-vous vu un vrai de près.


Mais pensez-vous qu’un âne frappe avant d’entrer dans un lieu ? Là, vous vous demandez probablement où je veux vous emmener avec mon âne. Dans un moulin, certainement, mais que vient faire un bourricot dans cette histoire ? Rassurez-vous, vous n’aurez pas à donner votre âne au diable en échange de l’explication. En effet, c’est très simple à comprendre une fois qu’on sait que la version initiale de l’expression, telle qu’elle est apparue au début du XIXe siècle, était « entrer comme un âne dans un moulin ». Car il ne faut pas oublier que nos têtus équidés, autrefois, avaient de bonnes raisons de s’approcher d’un moulin, et même d’y entrer. En effet, non seulement il y avait ceux qui transportaient le grain à moudre, mais il y avait aussi ceux qui, dans certains types de moulins, servaient à entraîner le mécanisme de la meule.

Voilà qui suffit à expliquer à la fois le fait qu’une telle expression ait pu naître et, surtout, son premier sens. Puis, inexorablement, le temps a passé, l’âne si doux marchant le long des houx a quitté l’expression dont l’origine s’est du coup un peu perdue, ce qui a entraîné une déformation de son sens où la notion d’impolitesse a disparu pour être remplacée par celle de facilité. Exemple « On dit, en France : « Entrer quelque part comme un âne dans un moulin ». Ce n’est, certes, pas ainsi qu’on peut entrer chez un Chinois. Quelle étiquette pour faire une simple visite à un ami ! Cette traduction sera définitivement supprimé et ne peut pas être récupéré.