Le Blog d’un effaré PDF

Please forward this error screen to 184. Insectes, algues et viande artificielle vont-ils nourrir la planète ? La Terre se réchauffe, le Blog d’un effaré PDF ce, toujours plus vite.


Comme les précédents livres de cet auteur (“Capitalisme, la chute et ensuite“ étant le plus récent), le présent ouvrage mêle politique, actualité, poésie et humour. Pourtant, du fait qu’il n’est plus constitué de chapitres, mais de courts billets tirés de “chroniques virgule“, blog de ce même auteur, et qu’il ne cherche pas à convaincre, il s’en éloigne quelque peu. Plus simple, plus varié, et plus encore porté sur le clin d’œil, l’humour et l’autodérision, il peut soit se lire d’un trait, soit se déguster à petites doses, dans l’ordre ou le désordre. Ainsi, qu’il soit de droite, de gauche ou sans opinion, chaque lecteur pourra y trouver du plaisir. À condition bien sûr d’accepter par moment d’en prendre pour son grade. Qu’on se rassure cependant, les coups portés le sont avec humour, souvent avec délicatesse.

Si les scientifiques ne cessent de le rabâcher, à coup d’études et rapports documentés, une poignée de climatosceptiques continue de nier cette réalité, arguant d’une manipulation planétaire. Alors, quoi de mieux qu’une animation pour mesurer le phénomène ? 1951 à 1980, tandis que les bleus témoignent de températures plus basses. On voit ainsi que l’augmentation de la température s’est accélérée à la fin des années 1970. Fait encore plus marquant : neuf des dix années les plus chaudes enregistrées l’ont été au cours de la dernière décennie — 2010, 2005 et 1998 constituent les trois records de températures moyennes depuis le début des relevés en 1880.

2011, elle, se classe 9e année la plus chaude au niveau planétaire. Même avec les effets rafraîchissants d’une forte influence de La Niña et une activité solaire faible ces dernières années, 2011 a été une des dix années les plus chaudes enregistrées , commente James Hansen, directeur du GISS. Si les scientifiques ne s’attendent pas à une hausse constante des températures, année après année, en raison de la variabilité naturelle du climat, ils tablent cependant sur une augmentation continue de la température au fil des décennies. La tendance est à la poursuite de l’augmentation des températures. Quelle est la responsabilité de l’homme dans ce réchauffement indéniable ? Cette entrée a été publiée dans Climat. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.