Laval PDF

Une association fondée en 1967, régie par  la loi 1901. Elle a pour but, d’intervenir non seulement comme établissement social d’hébergement et de restauration, mais encore comme structure d’accueil, d’animation, d’information et d’orientation dans la vie sociale, culturelle et professionnelle. Vous pouvez ici télécharger une version imprimable laval PDF’un plan de la ville de laval avec l’emplacement des trois résidences: plan. Vous pouvez effectuer des demandes dans plusieurs résidences, en nous le précisant dans le formulaire.


Paris, octobre 1945. Cravate blanche, légende noire, Pierre Laval comparaît devant la Haute Cour. Latte d’accusation s’appuie sur une phrase qui résonne toujours dans les oreilles des Français :  » Je souhaite la victoire de l’Allemagne, parce que, sans elle, le bolchevisme s’installerait partout en Europe. La défense du réprouvé tient en deux cris :  » On nia toujours combattu par le mensonge « ,  » Je meurs pour avoir trop aime mon pays.  » Dans la mémoire collective, cet homme occupe une place unique. II a toujours concentré sur lui les rancœurs, en 1935, quand on lui fait porter les péchés de la crise, comme en 1945, quand il incarne à lui seul tous les actes de Vichy. Mais l’homme politique controversé dès ses débuts ne doit pas occulter l’autre Laval : l’Auvergnat attaché à sa petite patrie comme à la France, le maire inamovible d’Aubervilliers, le solitaire sorti du socialisme qui tisse un prodigieux réseau d’amitiés dans tous les partis, le père oublié des assurances sociales, l’héritier de Briand, le diplomate qui tient les cartes de la France devant Hoover, Mussolini, Staline et Hitler. C’est en 1987, un an avant sa mort, que Fred Kupferman, qui enseignait l’histoire contemporaine à la Sorbonne et à HEP publia la première biographie de référence de Pierre Laval, dont la critique salua l’objectivité et la sérénité.  » J’aurai passé une partie de ma vie à écrire sur quelqu’un qui ne m’aimait pas « , plaisantait-il, lui qui a porté enfant l’étoile jaune et dont le père déporté est mort à Auschwitz.  » Non, Laval ne l’aimait pas « , souligne Henry Rousso dans sa préface à cette nouvelle édition,  » pas plus qu’il n’aimait les milliers d’enfants juifs livrés volontairement au Sipo-SD, après la rafle du Vel d’Hiv, en juillet 1942.  » Cette relation exceptionnelle entre l’auteur et son sujet explique sans doute le caractère fascinant d’un ouvrage historiquement impeccable.

Please forward this error screen to 67. AB Separator grundades av Gustaf de Laval och Oscar Lamm J:r, men redan 1878 hade Oscar Lamm J:r sålt separatorer utvecklade av Gustaf de Laval i sin maskinfirma. Fabriken låg i kvarteret Brädstapeln på Kungsholmen i Stockholm. 1894 köpte Separator Hamra gård vid Tullingesjön som försöksgård och som plats för kommande fabriksverksamhet. Intill gjuteriet byggdes även förmansbostad, kontor och ett tiotal arbetarbostäder, de så kallade Röda villorna. Tankar att flytta hela verksamheten inklusive huvudkontor utanför staden hade funnits sedan 1920-talet. 1962 hade fabriksverksamheten flyttad till Tumba i Botkyrka kommun och i mitten av 1960-talet följde även huvudkontoret dit ut.

Fabrikslokalerna och huvudkontoret ritades av arkitekt Lars Carlsson. Alfa Laval har sitt huvudkontor och tillverkning av värmeväxlare i Lund. Företaget har även ett stort kontor i Tumba i Botkyrka kommun. Gårdlund, Torsten, Ett världsföretag växer fram: Alfa Laval 100 år, del 1, Stockholm 1983.