L’insuffisance rénale chronique terminale: Prise en charge à l’officine PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La goutte est une l’insuffisance rénale chronique terminale: Prise en charge à l’officine PDF chronique fréquente liée au métabolisme de l’acide urique, dont la manifestation clinique la plus caractéristique est une monoarthrite aiguë du gros orteil.


L’insuffisance rénale touche près de 3 millions de français. C’est une pathologie complexe, silencieuse, expliquant la prise en charge bien souvent tardive, mais dont le pronostic n’est plus aussi sombre. L’estimation du DFG a amélioré son dépistage. De nombreux progrès thérapeutiques ont également été réalisés. Néanmoins les traitements ne permettent pas de traiter l’insuffisance rénale en elle-même, mais les symptômes qui lui sont asociés tels que l’hypertension artérielle, l’anémie et les troubles du bilan phosphocalcique. La transplantation rénale demeure la meilleure technique de suppléance, mais le manque de greffon est réel. Avec le développement des réseaux de santé et l’éducation thérapeutique, le patient devient progressivement un véritable acteur de son traitement. Le pharmacien d’officine, de par sa proximité géographique et ses connaissances pharmacologiques, doit tenir une place importante dans cette stratégie thérapeutique. Avec la loi HPST, le pharmacien d’officine aura l’opportunité d’accroître son implication dans l’éducation thérapeutique et l’éducation à la santé.

La cause exacte de la goutte reste inconnue. La goutte est une maladie ancienne, décrite dès la Rome antique. La confirmation diagnostique n’est cependant faite que lorsqu’on retrouve des cristaux d’urates caractéristiques dans des tissus biologiques conservés jusqu’à nos jours. Galien qui intègre la goutte dans le système des quatre humeurs. La podagre est souvent évoquée pour nommer les affections rhumatismales par les médecins de cette époque. Avicenne en fait une remarquable description dans son fameux Canon. Renaissance, Ambroise Paré intègre finalement le terme  Goutte  en lieu et place de podagre.