L’autre Allemagne : rêver la paix (1914-1924) PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du L’autre Allemagne : rêver la paix (1914-1924) PDF créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page.


Un livre et une exposition consacrés à un aspect majeur et méconnu de la création d’outre-Rhin de 1914 à 1924 : les artistes et écrivains allemands qui, face à la Grande Guerre, ont dénoncé l’inhumanité du conflit et ont rêvé d’un monde pacifié. L’art et la poésie allaient permettre de créer une humanité et une civilisation nouvelles : Otto Dix, Will Küpper, Otto Pankok, Gert Wollheim, Georg Grosz, Max Beckmann, Franz W. Seiwert, Else Lasker-Schiller, Hugo Ball, Ernst Toller et beaucoup d’autres contribuèrent à ce projet collectif de révéler et surmonter les horreurs de la Grande Guerre. L’aspiration à un monde meilleur les réunissait. L’image d’une Allemagne dans laquelle les fantasmes du désespoir et de la destruction semblent tout emporter, continue à être largement véhiculée. Elle puise sa source dans les stéréotypes vétustes d’un pays qui ne connut que la guerre et dont le casque de Guillaume II rejoint trop facilement le visage d’airain du SS. Il nous semble aujourd’hui important de révéler, à l’appui de la création artistique la plus authentique, que l’Allemagne connut, pendant et après la Grande Guerre, d’autres choix, d’autres élans et d’autres avenirs possibles.

Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle.