L’art du paysage PDF

Elle leur permet en effet de mener, conjointement avec l’État, une démarche de protection et d’évolution harmonieuse de certains quartiers. Elle peut être mise en œuvre aussi bien dans les centres anciens que dans des quartiers de la reconstruction ou l’art du paysage PDF espaces ruraux. Au terme de la procédure, elle est créée et délimitée, après enquête publique, par un arrêté du préfet de région avec l’accord de la commune et après avis de la Commission régionale du patrimoine et des sites.


L’immense culture de Kenneth Clark – historien d’art anglais – et la beauté de son style nous entraînent dans les paysages qui ont inspiré peintres, graveurs et enlumineurs, des feuillages de manuscrits du Moyen Age aux lumières du Nord, des verts bleutés de la Sainte-Victoire de Cézanne aux recherches sur la perspective et la couleur de la Renaissance italienne, en passant par Turner ou Van Gogh. Tout au long de cette promenade, la nature se révèle à nous comme une composante essentielle de l’histoire de l’art et de notre sensibilité.

Le public doit être obligatoirement informé de la décision de mettre à l’étude une ZPPAUP. L’acte créant la zone fait également l’objet de mesure de publicité par l’affichage en mairie et la publication dans deux journaux locaux. Les délais moyens des procédures d’instruction des ZPPAUP atteignent les trois ou quatre ans. Les deux tiers des ZPPAUP concernent les communes de plus de 5 000 habitants.

La création d’une ZPPAUP donne lieu à un document concerté entre l’État, responsable en matière de patrimoine, et la commune, responsable en matière d’urbanisme sur son territoire. Celui-ci est généralement modifié en conséquence, et ses objectifs enrichis d’une dimension patrimoniale et qualitative. La zone de protection comporte des prescriptions particulières en matière d’architecture et de paysage. Les travaux de construction, de démolition, de déboisement, de transformation ou de modification de l’aspect des immeubles compris dans le périmètre de la zone de protection sont soumis à autorisation spéciale. 31 décembre 1913 ne visait que la protection des monuments historiques eux-mêmes, et non de ce qui les entoure. Les ZPPAUP suspendent et remplacent le rayon de 500 m et son champ de visibilité : le visa conforme s’applique alors sur l’ensemble de la nouvelle délimitation. Mais la ZPPAUP peut se concevoir également en l’absence de monument historique : elle prend en considération un ensemble et, de ce fait, se conçoit au sein de celui-ci, selon ses valeurs architecturales et urbaines propres.

L’article 9 de la loi no 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement a modifié l’article L642-3 du code du patrimoine. Loi no 83-8 du 7 janvier 1983 relative à la répartition de compétences entre les communes, les départements, les régions et l’Etat. LOI no 93-24 du 8 janvier 1993 sur la protection et la mise en valeur des paysages et modifiant certaines dispositions législatives en matière d’enquêtes publiques. 2014-366 du 24 mars 2014 – art.

Samuel Depraz, Géographie des espaces naturels protégés, Armand Colin, 2008, p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 30 septembre 2018 à 22:10. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. L’histoire de l’art est la discipline qui a pour objet l’étude des œuvres dans l’histoire, et du sens qu’elles peuvent prendre. Elle étudie également les conditions de création des artistes, la reconnaissance du fait artistique par un public, ainsi que le contexte spirituel, culturel, anthropologique, idéologique et théorique, économique et social de l’art.

L’histoire de l’art considérée comme une science ? Cette discipline universitaire est fondée sur la recherche, l’actualisation et la transposition de problématiques historiques, scientifiques, autour de phénomènes artistiques et culturels. Quelle est l’autonomie de la discipline ? Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

Articles détaillés : Histoire de l’histoire et Histoire des sciences. L’art est supposé passer d’un stade archaïque à un stade classique, avant de tomber en décadence. Les arts grec et romain sont présentés en exemple de cette courbe de développement. Pour l’art grec, la notion d’art était différente de celle qui est présente dans la civilisation occidentale. En effet, en grec, le mot  art  se disait tekhné, la technique. Le changement de cette perception a lieu avec la publication, en 1901, à Vienne, de l’ouvrage d’Aloïs Riegl, L’art du Bas-Empire romain qui montre que la création artistique qui accompagne la chute de l’Empire romain ne doit pas être interprétée comme décadence, mais comme changement de norme et naissance d’un nouveau paradigme. Kunstgeschichte : eine Einführung , sous la dir.

Funkkolleg Kunst : eine Geschichte der Kunst im Wandel ihrer Funktionen, sous la dir. Moderne Kunst : das Funkkolleg zum Verständnis der Gegenwartskunst, sous la dir. 1, Un défi à l’histoire de l’art, Paris, 1995, p. Histoire de l’histoire de l’art, sous la dir.

The art of art history : a critical anthology, sous la dir. Belting, L’histoire de l’art au tournant , publiée dans Qu’est-ce que la société ? Sur l’art et les moyens de son expérience, entretiens réunis par Chr. Article détaillé : Liste d’historiens et de théoriciens de l’art.