L’égalité sous conditions : Genre, parité, diversité PDF

Pourquoi sont-ils devenus casseurs ou terroristes ? Du wahhabisme aux islamistes, dont les Talibans. Conclusion sur la doctrine des mouvements islamistes l’égalité sous conditions : Genre, parité, diversité PDF. Tous les musulmans ne sont pas islamistes !


Que disent les usages contemporains de la parité et de la diversité, ainsi que les controverses sur la prétendue théorie du genre, du principe d’égalité à la française ? En quoi permettent-ils de comprendre la persistance des inégalités sociales et économiques malgré l’égalité proclamée dans le droit ? L’analyse croisée de rapports, de discours, de données quantitatives et d’enquêtes qualitatives montre qu’en transformant les facteurs d’exclusion puis de discrimination en facteurs d’inclusion, la promotion de la parité et de la diversité porte une égalité sous conditions de performance de la différence. Les politiques d’inclusion au nom de la richesse des différences ne remettent en effet pas en cause le rôle central que joue la complémentarité sexuée et racialisée dans l’ordre politique. Elles l’utilisent au contraire comme une justification et une condition. En se réappropriant les approches critiques, en particulier féministes et postcoloniales, ces politiques contribuent au tournant néolibéral, allant jusqu’à marchandiser le principe d’égalité. Afin que l’égalité retrouve une épaisseur politique, n’est-il pas temps de dénoncer cette ruse de la raison néolibérale qui consiste à la paralyser, voire à l’empoisonner, en l’exaltant ?

Une guerre interne au monde musulman. Les reproches des islamistes aux occidentaux. Le terrorisme suicidaire et preneur d’otages. Terrorisme d’Etat et terrorisme de groupe. Les faux islamistes qui sont de vrais mafieux. Les circonstances favorables au terrorisme islamiste.

Frustration des Arabes concernant leurs gouvernements. Jugement selon celui qui commet l’acte condamnable. Jugement selon le but de l’acte condamnable. Jugement selon la victime de l’acte condamnable. Musulmans mais pas terroristes – Port du voile. Lutter contre le terrorisme comme le demandent les Nations unies.

I majuscule, est l’ensemble des peuples ou des pays musulmans, ainsi que la civilisation de ces peuples ou pays. La langue arabe n’a pas de terme pour distinguer entre l’Eglise et l’Etat, ou entre le religieux et le politique. On doit parler de terrorisme islamiste, pas de terrorisme islamique, bien que certains auteurs confondent ces deux adjectifs. Mauritanie, le Pakistan, les Comores, etc. L’esclavage est permis dans certains cas.