Evangile selon Luc Commentaire pratique: Enquête sur la vie de Jésus PDF

Il représente le troisième des quatre modes d’interprétation rabbinique de la Bible hébraïque, et est subdivisé en midrash halakha qui entend tirer des lois du evangile selon Luc Commentaire pratique: Enquête sur la vie de Jésus PDF, et midrash aggada, à but généralement homilétique. Longtemps réduit à sa dimension folklorique et apparemment naïve, le Midrash connaît un regain d’intérêt lorsque des biblistes redécouvrent derrière ses exégèses apparemment extravagantes les parallèles qui se fondent sur l’intertextualité de la Bible, et ouvriraient selon certains une fenêtre sur l’élaboration même des textes qu’il commente. Le mot signifie en hébreu :  qui vient du drash . Nom hébreu masculin singulier formé sur la racine d-r-sh, plus précisément sur le verbe darash : exiger, interroger, examiner, d’où interpréter en profondeur.


Tel un enquêteur minutieux, Luc s’est attaché à fonder le témoignage qu’il rend à Jésus sur des faits vérifiables. Ce commentaire pratique vise à en tirer toutes les leçons applicables pour quiconque veut être disciple de Jésus ajourd’hui! Des 4 Evangiles, Luc est celui qui présente le portrait le plus humain de Jésus. Médecin d’origine grec, Luc poursuivra son témoignage par le livre des Actes des apôtres, qui retrace le développement de la communauté chrétienne durant les 30 années qui ont suivi la mort et la résurrection de Jésus.

Le midrash construit donc une exégèse du texte biblique. Les rabbins qui ont élaboré la manière midrashique de lire considéraient la Bible comme un énorme système de sens, chaque partie commentant ou complétant tout autre partie. Selon Marc-Alain Ouaknin, le midrash, méthode d’exégèse directe du texte biblique, se distingue de la Mishna, méthode indirecte,  indépendante de la base scripturaire sur laquelle elle s’appuie . Le Midrash se concentre sur le remez et plus encore sur le drash. Schonfield et, à sa suite Armand Abécassis et Marc-Alain Ouaknin, dans lequel un récit ancien se répète mutatis mutandis à propos d’un personnage du présent. La distinction n’est pas toujours aisée, de nombreuses anecdotes servant de support à des décisions éthiques, comme les Fables de La Fontaine ont des  moralités . Après le retour de l’Exil de Babylone, la Torah a été au centre de la vie juive.