En mai, fais ce qu’il te plaît ! PDF

Mai est le cinquième mois des calendriers grégorien et julien. Dans le Ruralium commodorum opus de Pierre de Crescent, premier traité d’agriculture écrit depuis l’Antiquité, le mois de mai est symbolisé par la chasse en mai, fais ce qu’il te plaît ! PDF faucon.


Consacrée à la sculpture actuelle et à la diversité de ses pratiques et approches, l’exposition  » En mai, fais ce qu’il te plaît !  » réunit des artistes de la scène française et européenne : Elisabeth Ballet, Christian Boltanski, Richard Deacon, Hans-Peter Feldmann, Ann Veronica Janssens, Jannis Kounellis, Claude Lévêque, Jean-Luc Moulène, Tania Mouraud, ORLAN, Kees Visser. A cette occasion, chacun présente une oeuvre inédite conçue en résonance avec le musée Bourdelle, ses collections et ses espaces, dans le lieu de son choix. Ainsi sculptures, installations, films, photographies et peintures investissent l’ensemble des salles, le jardin et la terrasse. Ces oeuvres s’approprient les sculptures de Bourdelle, se confrontent à elles, ou encore dialoguent avec l’architecture.

Janvier devient le premier mois du calendrier soit sous Numa Pompilius, soit sous les decemviri vers 450 av. Romulus qui aurait donné ce nom en l’honneur des sénateurs appelés maiores. Cependant, les calendriers médiévaux continuent à afficher les années selon la coutume romaine, en douze colonnes allant de janvier à décembre. Le pape Grégoire XIII étend cette mesure à l’ensemble de la chrétienté avec l’adoption du calendrier grégorien en 1582.

D’un point de vue mythologique, mai est, le mois des fêtes en l’honneur de la végétation, des fleurs, des sources et de l’eau. Dans certaines traditions, c’est le mois du retour des morts et des ancêtres mythiques. Dans la tradition des Romains, le mois de mai était celui de Maia, déesse de la fécondité. Dans le monde celtique, la date du 1er mai est celle de la fête de Beltaine, la grande fête celtique du dieu Bel, correspondant au dieu gaulois Belenos.

Les apparitions de Fatima ont eu lieu au mois de mai. Le mois de mai est aussi celui des arbres de mai, festivité fréquente en Europe occidentale et les pays nordiques, connue sous le nom de Meyboom, Maypole, Maibaum, Maggiolata, etc. Mai est aussi le mois de la déesse des forces de la nuit, Lilith, célébrée pendant les floralies. Pour les Occidentaux, le 31 mai est la fête de la Visitation de la Vierge Marie.

Au mois de mai, manteau jeté. Mai pluvieux marie le laboureur et sa fille. Mariages de mai ne fleurissent jamais. Pendant le joli mois de mai, couvre-toi plus que jamais. Si le dicton dit vrai, méchante femme s’épouse en mai.

Mai, mois de fleurs, mois de pleurs. Le mariage du mai ne se dure jamais. Dans la plupart des pays, le mois de Mai marque généralement une rupture nette avec les températures de l’hiver. Les premières chaleurs du pré-été surviennent. Ce choix du système décimal est expliqué par Ovide, Les Fastes I, 30-34 :  Dix mois suffisent pour que l’enfant sorte du sein de sa mère . Jean-Claude Even, Calendrier romain: méthode de recherche et de vérification des dates, de Jules César à l’an 2000, J. Māwort-, désignant une divinité aux attributs guerriers mais aussi fertiles et agricoles.

En astrologie, le 1er décan du Bélier est gouverné par la planète Mars et correspond à la résurrection de l’année, l’aurore d’un cycle nouveau. Cette période correspond également au mois de mouharram qui marquait dans le calendrier musulman le début d’une période de quatre mois durant lesquels une trêve sacrée devait être observée tandis que toute hostilité devait cesser le septième mois du calendrier, le rajab. Broughton Richmond, Time Measurement and Calendar Construction, Brill Archive, 1956, p. René Kahn, Régulation temporelle et territoires urbains : habiter l’espace et le temps d’une ville, L’Harmattan, 2007, p. Didier Philippe, Petit lexique des fêtes religieuses et laïques, Albin Michel, 2003, p. Pourquoi Mai est le mois de Marie ? Anne-Christine Beauviala, Météo et dictons régionaux, Éditeur : Christine Bonneton, 2010.