Devenir propre: petits et grands tracas PDF

Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait devenir propre: petits et grands tracas PDF’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque.


Quelles sont les étapes de l’apprentissage de la propreté ?
Qu’est-ce que la constipation ?
Qu’est-ce que mon enfant doit manger pour éviter la constipation ?
Comment se traite la constipation ?
Qu’est-ce qui cause l’encoprésie ?
Est-ce que mon enfant fait exprès ?
Comment se traite l’encoprésie ?
Mon enfant refuse de faire la routine de toilette. Que va-t-il se passer ?
Qu’est ce qui cause l’énurésie diurne ?
Este-ce que l’énurésie pourrait causer des problèmes psychologiques à mon enfant ?
Comment se traite l’énurésie diurne ?
Qu’est-ce qui cause l’énurésie nocturne ?
Comment se traite l’énurésie nocturne ?
… et de nombreuses autres questions !

Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir. Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Emmanuel Macron ne se résout pas à écouter la colère populaire. D’autant qu’elle se focalise de plus en plus sur sa propre personne. C’est une crise qui vient de loin », a coutume d’expliquer le chef de l’Etat, comme pour s’exonérer de sa responsabilité.

Il veut aussi croire que la grogne est manipulée par les réseaux sociaux, qui eux-mêmes seraient instrumentalisés par des mains étrangères invisibles. Le complotisme d’Etat pourrait à la rigueur faire sourire s’il ne s’accompagnait d’une volonté gouvernementale de reprendre en main une information qui lui échappe. Culture d’alors, Françoise Nyssen, avait confié aux chaines publiques une mission de « décryptage des fausses nouvelles » en leur assignant comme objectif de « changer les mentalités sur le terrain ». La Macronie n’a toujours pas mesuré la faillite d’un modèle social déresponsabilisant, ni la crise existentielle qui mine la société. Ces inquiétudes ne se réduisent pas au seul pouvoir d’achat.

Les maigres retraites ne suffisent pas non plus à expliquer la déprime. La déculturation et la défrancisation, portées par une école qui ne sait plus transmettre et une immigration qui veut garder ses codes, sont autrement plus démoralisantes pour la nation. La France souffre de ne plus savoir qui elle est, d’où elle vient, où elle va. L’école n’enseigne plus convenablement la langue, l’histoire, l’écriture, se dévoile une indifférence pour la cohésion nationale. La révolution des idées ne viendra pas des élites. Nos jeunes sont même singulièrement pessimistes. A quoi bon avoir l’ambition !

La non préservation de l’identité nationale et de la culture occidentale, a sa part dans le fatalisme des jeunes. Cette pensée unique s’oppose aussi à l’unité et l’indivisibilité de la nation. Une protection de la femme au foyer dont le garant sera M. Russie de Poutine et de ses chaînes françaises derrière la frange la plus radicalisée des Gilets jaunes.