Devenir agent de police judiciaire PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Aucun diplôme n’est nécessaire pour devenir adjoint de sécurité. Pour les personnes de plus de 25 ans, aucun devenir agent de police judiciaire PDF n’est demandé aux intéressés.


Que vous soyez élève-gendarme, élève gardien de la paix ou bien, étudiant en droit et en criminologie ou tout simplement curieux, cet ouvrage est fait pour vous. Synthétique et accessible, il offre une vision d’ensemble des structures et des acteurs de la police judiciaire. De la définition de la PJ et de ses missions, en passant par l’organisation du système judiciaire français, les perquisitions et les droits du gardé à vue, vous apprendrez à découvrir les différents rouages de ce milieu. Egalement conçu pour accompagner les élèves-gendarmes et gardiens de la paix dans leur formation, l’ouvrage propose des exercices corrigés variés et adaptés pour s’entraîner.

Le choix du département de dépôt de la candidature est important car il conditionne l’affectation dans ce même département. Le candidat est soumis à des tests psychotechniques qui sont éliminatoires. Ces tests d’une durée moyenne de 3 heures comportent des exercices de logique chronométrés, de calculs fondamentaux, de signification de proverbes, d’identification de mots similaires, des exercices de pliage et découpage de feuille en papier, et un test de personnalité d’environ 330 questions. En cas de succès aux tests, le candidat est convoqué à un entretien avec les membres de la commission départementale de sélection composée de 3 à 4 personnes et parfois une dizaine suivant le SGAP.

Cette commission peut être composée d’un commissaire de police, d’un lieutenant, d’un gardien de la paix, d’un psychologue, et d’une personne de Pôle emploi suivant les commissions. L’entretien devant la commission dure environ 20 minutes. Le candidat est ensuite soumis à une vérification de son aptitude physique par le biais d’une visite médicale et un dépistage sur les stupéfiants. En complément est effectué une enquête de moralité par le service départemental du renseignement territorial, visant à s’assurer de la bonne moralité du candidat, comme c’est le cas pour le recrutement de tous les fonctionnaires de police. Au vu des propositions de la commission, le préfet arrête la liste définitive des candidats agréés qui correspond au nombre de postes d’adjoints de sécurité à pourvoir dans le département.

Un contrat d’engagement est alors proposé aux candidats agréés. Depuis le 1er janvier 2013, les candidats sont soumis à des épreuves sportives éliminatoires : test de résistance musculaire et endurance cardio-respiratoire. Une formation rémunérée de 14 semaines est dispensée aux nouveaux adjoints de sécurité. Elle comprend un module de formation générale de 12 semaines en école de police et un stage d’adaptation au site d’une durée de 2 semaines. La scolarité des ADS vise à développer chez l’élève la faculté de trouver des solutions en s’adaptant à des situations professionnelles.

Les méthodes d’apprentissage mettent en avant les études de cas pratiques par des situations fictives basées sur la réalité du terrain. Une attestation d’aptitude générale à l’emploi est délivrée à l’issue de la période de formation initiale. Le refus de délivrance de cette attestation met fin au contrat. Ils perçoivent une indemnité d’exercice pour service fait. Durant son contrat de travail, l’adjoint de sécurité bénéficie d’une formation continue destinée à répondre aux besoins du service d’affectation, à le préparer aux évolutions de son métier ou à d’éventuels changements d’emploi en assurant son perfectionnement professionnel. Il a aussi la possibilité de faire valider son expérience professionnelle par un diplôme  » sûreté des espaces ouverts au public  » de niveau CAP reconnu par l’Éducation nationale. ADS trouvent un emploi en sortie de contrat.