Corse PDF

Nous traitons les annonces jusqu’au mercedi 11 heures pour une parution le corse PDF en kiosque. Téléchargez un numéro complet à 0,56 cts seulement ! En pratique : Quelles sources sont attendues ? Le nationalisme corse est un mouvement politique, culturel et social qui proclame que la Corse constitue une nation et revendique son autonomie ou même son indépendance.


Textes d’Emmanuel de Toma et de Jean-Jacques Andreani. Photos d’Éric Guillemot

Pour les périodes antérieures, voir les articles détaillés : Corse et Pascal Paoli. 1914 : création de la revue politique et culturelle A Cispra, qui déclare  La Corse n’est pas un département français. C’est la première demande moderne d’autonomie pour la Corse. 1920 : création de la revue A Muvra, revue politique et culturelle. 1923 : création du Partitu Corsu d’Azione, animé par Petru Rocca, qui deviendra ensuite le Partitu Corsu Autonomista et qui demande la reconnaissance du peuple et de la langue corse et la réouverture de l’université de Corte. A la fin des années 1950 la démographie et l’économie insulaires atteignent leurs plus bas niveaux. Corse continue de se dépeupler en cumulant une situation démographique inquiétante ainsi qu’un retard immense en termes d’industrie et d’infrastructure.

C’est alors que surviennent deux chocs qui vont profondément bouleverser la société corse. Le premier est l’effondrement de l’Empire colonial français. Le second choc est l’arrivée de rapatriés des anciennes possessions africaines, auxquels l’État octroie des terres de manière abusive dans la plaine orientale. Nombreux sont alors les Corses à prendre conscience du déclin démographique et du délabrement économique de l’île. Les premières prises de conscience se feront parmi les étudiants corses de Paris.

Ce sont ceux qui faisaient partie de l’équipe dite du Panthéon, café de la rue Souflot, dans le fameux Quartier latin. L’élément déclencheur consécutif aux événements dus à l’affaire algérienne sera la parution au Journal Officiel le 8 décembre 1960, date combien symbolique pour la Corse, du décret d’autodétermination de l’Algérie. Mais 1962 est une date cruciale pour l’histoire de l’île et pour les nationalistes corses. La situation difficile économique et démographique de l’île est exposé dans un essai, Main basse sur une île, paru en 1971, dans laquelle les auteurs, membres du FRC, comparent la Corse à une colonie. Mais ces mouvements estiment que leurs revendications sont ignorées et voient dans le traitement que l’État réserve aux rapatriés des colonies un signe de mépris. Cette affaire marque le début de la radicalisation des mouvements nationalistes, dont les revendications évoluent pour exiger l’indépendance de l’île, et forcent les gouvernements successifs à prendre en compte la  question corse .

Ils sont revendiqués par le FLNC et divers groupes dissidents, certains ont cependant des motivations crapuleuses éloignées de la politique. 2000, les attentats deviennent plus rares sans disparaître totalement. Le 30 mars 2014, Gilles Simeoni remporte la mairie de Bastia devenant le premier nationaliste à diriger une grande ville. Un panneau directionnel criblé de balles. Corse : une indépendance par rapport à l’État français. La levée d’un impôt révolutionnaire parallèle a été pratiquée par le mouvement dès les années 1980, et continue d’être pratiquée par le FLNC Union des combattants.