Contrainte par corps PDF

Cet article est une ébauche concernant la contrainte par corps PDF des matériaux. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. En pratique, lors d’essais de fluage, les éprouvettes sont le plus souvent soumises à une force constante appelée sollicitation.


La contrainte est alors supposée constante, à condition que la variation de section de l’éprouvette soit très faible. Pour un matériau viscoélastique, la déformation correspond à l’élasticité instantanée, à l’élasticité retardée et à l’écoulement visqueux. L’expérience de fluage peut être contrôlée en mesurant la variation de l’éprouvette après avoir retiré la contrainte appliquée. Ce phénomène concerne surtout les fluides viscoélastiques.

Plus la durée de la contrainte a été longue, plus la déformation permanente est importante. Dans le cas d’un polymère, le fluage a pour origine le phénomène de glissement des chaînes macromoléculaires les unes par rapport aux autres. Pour éviter ce phénomène d’écoulement, il faut diminuer le glissement. La déformation du solide viscoélastique obtenu sera plus faible que celle du matériau fluide. Lors d’un essai mécanique de fluage, réalisé avec une éprouvette soumise à une contrainte et une température constantes, l’allongement est mesuré en fonction du temps. Une pièce métallique chauffée au rouge peut être déformée comme une pâte. En effet, à très haute température, les métaux se comportent comme des fluides viscoélastiques.