Constitution de l’Angleterre: Réimpression de l’édition de 1822 PDF

L’histoire du livre est celle d’une suite d’innovations constitution de l’Angleterre: Réimpression de l’édition de 1822 PDF, commerciales et esthétiques qui ont permis d’améliorer la transmission des idées, l’accès à l’information, la conservation des textes, la portabilité et le coût de production. Une tablette de l’épopée de Gilgamesh, deuxième millénaire avant JC. L’écriture est la condition de l’existence du texte et du livre. Mais le livre est également lié à son support, à la volonté humaine de donner une matérialité durable à un texte.


RAPPEL RAPPEL RAPPEL
Ouvrage oublié qui a eu un rôle important dans l’histoire des idées politiques. Il a en effet contribué à diffuser la connaissance du système politique anglais et a rendu évidente l’association entre le discours libéral et le modèle anglais.
Reprint de l’édition de 1822 établie à partir de la dernière édition anglaise, cet ouvrage analyse « l’esprit des lois anglaises », comme le souligne le sous-titre (état du gouvernement anglais). De Lolme explique l’ascension de la liberté en Angleterre par l’unité immédiate de l’Etat sous l’autorité de la Couronne anglaise. C’est la rapidité de l’unité de la monarchie qui a permis le développement du principe de liberté. Celui-ci s’exprime par un Parlement puissant et seul responsable du vote des lois et par une limitation de la puissance du roi. Les avantages du système libéral, sont pour De Lolme, au nombre de trois: unité exécutive, division législative et initiative parlementaire du peuple.
Préface de Jean-Fabien Spitz, Professeur de philosophie à l’Université Paris I

La pierre pourrait être le plus ancien support de l’écriture. Mais c’est le bois façonné en tablette à écrire, qui serait le premier véritable support livresque. On trouve ensuite des tablettes d’argile utilisées en Mésopotamie au IIIe millénaire av. Assyrie, qui disposaient d’ateliers de copistes et de lieux de conservation.

Cela suppose une organisation autour du livre, une réflexion sur la conservation, le classement, etc. La soie, en Chine, fut aussi un support de l’écriture. On écrivait à l’aide de pinceaux. Bien d’autres supports furent utilisés : os, bronze, poterie, écaille de tortue, etc. En Inde, par exemple, on utilisa des feuilles de palmier séchées.

Il est important de rappeler que pendant des siècles, de nombreux pans de la production textuelle et donc du savoir, passeront par l’oralité et la mémorisation : ainsi, sans parler du védisme, l’Iliade fut transmise par des aèdes. Les tablettes ont été remplacées par des volumina, rouleaux de papyrus, plus légers et plus faciles à transporter. Ce sont les principaux supports de l’Antiquité, en Égypte, en Grèce et à Rome. Le livre en papyrus a une forme de rouleau, collage de plusieurs feuilles atteignant les 10 mètres. Le titre était indiqué par une étiquette liée au cylindre pour enrouler le livre.