Catalogage PDF

Un catalogue de bibliothèque est destiné à faciliter la recherche des livres qui sont contenus dans une bibliothèque, ou de plusieurs bibliothèques dans le cas des catalogues collectifs et des catalogues virtuels. Le catalogage fait catalogage PDF de deux opérations intellectuelles nécessaires à la constitution d’un catalogue : le catalogage qui est une description physique et l’indexation qui est une description intellectuelle. Traditionnellement, le catalogue, instrument de recherche documentaire, est distinct de l’inventaire, liste des documents possédés par la bibliothèque classés par ordre d’entrée et destinée à attester la propriété de la bibliothèque sur ces documents.


Un catalogue local décrit les documents d’une seule bibliothèque. Un catalogue commun référence les documents de plusieurs bibliothèques relevant d’un même organisme. Comme une bibliothèque centrale et des bibliothèques de quartier. Un catalogue collectif décrit les collections de plusieurs bibliothèques indépendantes, par exemple le Sudoc.

Le catalogage courant consiste à traiter au fur et à mesure les documents entrés récemment dans les collections. Le catalogage rétrospectif consiste à alimenter le catalogue avec les notices de documents anciens n’ayant pas encore été catalogués auparavant. La rétroconversion consiste à mettre dans un catalogue informatisé les notices existant sous une forme traditionnelle. Un catalogue peut permettre plusieurs accès différents aux documents.

Le catalogue alphabétique auteurs permet une recherche par nom d’auteur. Lorsque le catalogue n’est pas informatisé, il est de coutume de classer à leur titre dans ce catalogue les documents n’ayant pas d’auteur identifiable. Le catalogue est alors appelé alphabétique auteurs et titres d’anonymes. Le catalogue alphabétique matières permet un accès par le sujet, exprimé sous forme de vedette-matière. C’est le plus difficile à réaliser et le plus susceptible de produire du silence. Il ne concerne que les ouvrages documentaires. Le catalogue systématique permet un accès par le sujet, exprimé selon les formes du plan de classement utilisé, par exemple la Classification décimale de Dewey.

Ce type de catalogue est très rare en France, y compris lorsque le catalogue est informatisé. L’accès par tous les mots de la notice n’est possible que dans les catalogues informatisés. Les premiers catalogues étaient des registres manuscrits. En pratiquant l’échange de ces catalogues, les grandes bibliothèques avaient ainsi accès à leurs collections, mais aussi à celles de leurs homologues. Le principal défaut du catalogue imprimé est qu’il ne peut être mis à jour qu’en publiant des suppléments, qui rendent la recherche de plus en plus fastidieuse au fur et à mesure de leur parution. Catalogue thématique de la bibliothèque de l’université de Graz.

1804, privilégient les registres et c’est à partir de la fin du siècle que les fiches, mieux adaptées aux grandes collections et à l’accès direct, se sont progressivement imposées. Leur mise à jour, appelée intercalation est relativement facile. En revanche, il faut réaliser une fiche pour chacun des accès, ce qui est coûteux en temps de travail. Article connexe : Système intégré de gestion de bibliothèque. L’informatisation des catalogues des bibliothèques a commencé dans les années 1960. L’usage d’écrans d’ordinateurs rend l’ensemble du catalogue consultable simultanément par tous les utilisateurs de la bibliothèque. Les catalogues sont désormais très souvent accessibles hors les murs de la bibliothèque par Internet.

Une nouvelle tendance est le catalogue interactif qui permet de passer à la consultation de livres en ligne, de documents rares, fragiles, ou non-empruntables. L’autre intérêt est la convergence avec le multimédia qui permet de dramatiser les univers des livres interactifs. En effet, le feuilletage est complété par du son, des animations interactives ou non, des vidéos sur simple clic. Benoit Soubeyran,  Le catalogage et wikidata aident à corriger les notices de la BNF , sur benoitsoubeyran.