Cahiers coloniaux de 1889 (Éd.1889) PDF

Titulaire de nombreuses décorations pour ses actes héroïques durant la Seconde Guerre mondiale, elle est la deuxième femme à devenir Grand-croix de la Légion d’Honneur après Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Dès l’âge de huit ans, Germaine est envoyée avec sa sœur Cahiers coloniaux de 1889 (Éd.1889) PDF en pension à l’institution Jeanne d’Arc de Clermont-Ferrand.


Cahiers coloniaux de 1889 / réunis et présentés par Henri Mager
Date de l’édition originale : 1889
Sujet de l’ouvrage : France — Colonies — Histoire

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Je ne mettais en doute l’existence de deux monstres sans visage : l’Allemand et la Mort. Germaine Tillion accompagne Thérèse Rivière chef de mission et directrice du département  Afrique Blanche et Levant , au Musée d’ethnographie du Trocadéro. 70 km d’Arris, il faut plusieurs heures à cheval pour arriver en ces lieux très isolés. Sahara en hiver et les hauteurs en été. Au premier abord, elle a l’impression qu’il n’existe pas de problèmes majeurs dans les relations entre Français et musulmans. En France, en 1938, elle apprend l’existence du mouvement formé autour de Messali Hadj. Paris en 1938 à la demande de William Marçais et du commandant Montagne.

Durant son séjour en France en 1937-1938, elle a de nouveau un contact avec l’Allemagne nazie, en Bavière, où elle passe quelques jours. Fréquentant régulièrement le Musée de l’Homme, elle fait la connaissance d’un des sous-directeurs, l’ethnologue Jacques Soustelle. Kebach le 21 mai et arrive à Paris le 9 juin, en pleine débâcle de l’armée française. Le réseau est démantelé en 1941 : arrestations en janvier-mars de Boris Vildé, Anatole Lewitsky et d’autres personnes du Musée de l’Homme, puis en juillet de Paul Hauet et de Charles Dutheil de La Rochère.