Biosphère et Chimie PDF

Quel est le rôle des végétaux dans la réhabilitation des sites pollués ? Pollutions toxiques : les géants biosphère et Chimie PDF la chimie exonérés de toute responsabilité ?


Cet ouvrage présente les phénomènes chimiques qui interviennent dans la biosphère. Il permet de mieux comprendre comment leur perturbation par les pratiques anthropiques peut conduire à des bouleversements de notre environnement. Tous les types de réactions chimiques sont examinés : les réactions ioniques de la lithosphère et celles de l’hydrosphère, les réactions radicalaires de l’atmosphère, les transformations moléculaires qui dominent dans les organismes vivants. Pour faciliter la lecture par des non-chimistes, de nombreuses figures, formules et équations sont données, surtout à titre d’illustrations. En outre, des annexes et un glossaire permettent d’éliminer en grande partie l’obstacle des notations, termes et expressions en usage en chimie. Le lecteur pourra acquérir une vision globale de l’importance de la chimie dans la biosphère et des conséquences graves que peut entraîner l’activité humaine. Le public, au-delà des chimistes et biochimistes, est celui de scientifiques avertis, concernés par l’environnement et sa protection.

Une pollution est généralement définie comme  » une modification défavorable du milieu naturel qui apparaît en totalité ou en partie comme un sous-produit de l’action humaine, au travers d’effets directs ou indirects altérant les critères de répartition des flux d’énergie, des niveaux de radiation, de la constitution physico-chimique du milieu naturel et de l’abondance des espèces vivantes. Les déchets issus des activités animales ou humaines existent depuis toujours. Le terme de polluant s’applique dès lors que le déchet est produit en quantité plus importante que ce que les organismes décomposeurs sont capables en termes de capacités de recyclage ou d’élimination. C’est d’autant plus vrai, maintenant, que certains polluants ne sont ni recyclables, ni biodégradables. La notion de polluant s’applique donc à des toxiques, à des écotoxiques, mais aussi à tout produit qui peut perturber le bon fonctionnement d’un écosystème. On évitera de confondre les notions de pollution et les notions de nuisance.