Bibliotheque Britannique: Agriculture Anglaise, Volume 4, Issue 8 PDF

Il est considéré comme un des fondateurs de l’agriculture bibliotheque Britannique: Agriculture Anglaise, Volume 4, Issue 8 PDF, fondée sur la chimie organique. Très jeune curieux de chimie, dont il apprend quelques rudiments dans l’atelier de son père marchand de couleurs et commerçant à Darmstadt, il est placé en apprentissage auprès d’un pharmacien de Heppenheim, Gottfried Pirsch en septembre 1817. En juin 1818, Pirsch le congédie.


C’est Kastner qui l’invite à postuler une bourse pour étudier à Paris, alors un lieu important de savoir et d’enseignement de la chimie. Sa bourse accordée initialement pour une durée de six mois lui est régulièrement renouvelée. Il obtient alors une bourse du gouvernement de la Hesse pour étudier à Paris. En 1824, grâce à l’appui d’Humbolt, il devient professeur à l’université de Giessen, université qui porte désormais son nom. Il y crée le premier laboratoire destiné à l’enseignement pratique de la chimie.

En 1825 il est titulaire de la chaire de chimie de l’université de Giessen. Il établit vers 1830 la théorie des radicaux grâce à laquelle la grande diversité des liaisons en chimie organique pouvait pour la première fois être expliquée de façon systématique. Untersuchungen über das Radikal der Benzoesäure, Ann. En 1835, en étudiant les aldéhydes, il découvre que l’argent peut se déposer sur du verre par réduction chimique d’une solution de nitrate d’argent.