Augustin de Barruel : Un jésuite face aux Jacobins francs-maçons, 1741-1820 PDF

Augustin de Barruel : Un jésuite face aux Jacobins francs-maçons, 1741-1820 PDF travaux consistent à affirmer que la Révolution française n’a pas été un mouvement de révolte spontanée du peuple, mais un processus organisé pendant plusieurs décennies dans des loges et dans des clubs — en particulier celui des Jacobins — afin de permettre à la bourgeoisie libérale de s’emparer du pouvoir. 11, puis revient en France comme précepteur privé d’une famille aristocratique slovaque.


Devenu prêtre séculier par la force du décret pontifical, Barruel survit comme précepteur et se met à écrire. Il a tout le loisir qu’il lui faut pour écrire son Histoire du clergé pendant la Révolution, parue en 1793, qui dénonce la persécution religieuse. Articles détaillés : Mémoires pour servir à l’histoire du Jacobinisme et Théories du complot Illuminati. Cette lune de miel avec le pouvoir napoléonien ne dure pas.

Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme. Dès que la Compagnie de Jésus est rétablie par le pape Pie VII, en aout 1814, Barruel demande à Pierre de Clorivière, supérieur religieux en France, d’y être réadmis. Quatre ans plus tard Augustin Barruel meurt, à près de 80 ans. Ode sur le glorieux avènement de Louis-Auguste au trône, présenté à la Reine, Paris, Valade, 1774, disponible sur Gallica. Boscovich, Les Éclipses, poème en six chants, Paris, Valade et Laporte, 1779. Amsterdam et Paris, Moutard, 2 vol.

Lettres sur le divorce, à un député de l’Assemblée nationale : ou bien, Réfutation d’un ouvrage ayant pour titre :  Du Divorce , Paris, Crapart, 1789, 42 p. Le Patriote véridique, ou discours sur les vraies causes de la révolution actuelle, Paris, Crapart, 1789, disponible sur Gallica. Le Plagiat du Comité soi-disant ecclésiastique de l’Assemblée nationale, ou Décret de Julien l’Apostat, formant les bases de la Constitution civile du Clergé français, suivi des représentations de saint Grégoire de Nazianze, Antioche et Autun, Imprimerie impériale, 1790, disponible sur Gallica. Les Vrais Principes sur le mariage, opposés au rapport de M. Durand de Maillane et servant de suite aux lettres sur le divorce, Paris, Crapart, 1790, disponible sur Gallica. Développement du serment exigé des prêtres en fonction par l’Assemblée nationale, Paris, Craparad, 1790, disponible sur Internet Archive.

Question nationale sur l’autorité et sur les droits du peuple dans le gouvernement, Paris, Craparad, 1791, disponible sur Gallica. Pergamon press,  Les archives de la Révolution française , 1989. Préjugés légitimes sur la constitution civile du clergé et sur le serment exigé des fonctionnaires publics, Paris, Crapart, 1791. Collection ecclésiastique ou recueil complet des ouvrages faits depuis l’ouverture des états généraux, relativement au clergé, à sa constitution civile, décrétée par l’Assemblée Nationale, sanctionnée par le roi, Paris, Crapart, 1791-1793. En leur adressant l’Apologie de la conduite du Pape, dans les circonstances présentes, Paris, Crapart, 1792. Histoire du clergé pendant la Révolution française, Londres, J. Histoire du clergé pendant la Révolution française, 2 vol.

Londres et Paris, Chez les libraires, 1797. Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme, Hambourg, 5 vol. Lettres d’un voyageur à l’abbé Barruel, ou nouveaux documents pour ses mémoires, nouvelles découvertes faites en Allemagne, anecdotes sur quelques grands personnages de ce pays, chronique de la secte, etc. Du Pape et de ses droits religieux, à l’occasion du Concordat, 2 vol. Trois propositions sur l’Église de France, établie en vertu du concordat, Londres, J. Barruel al senator Gregoire, Torino, Galletti, 1814. Réplique pacifique aux trois avocats de M.

Recueil précieux pour les historiens de ce temps, ou choix de brochures et de pamphlets sur les personnages et les événements de la Révolution à dater de la première abdication de Buon aparte jusqu’au moment présent, 4 vol. Paris, Chez les marchands de nouveautés, 1815. Réponse a l’avocat de la Petite-Église, Laval, Portier, 1818. Michel Riquet et Johann August Starck, Augustin de Barruel : un jésuite face aux jacobins francs-maçons, 1741-1820, Paris, Beauchesne, coll.