Art contemporain, Drouot Montaigne, samedi 13 octobre 2001 PDF

P1030038 Paris IX Rue Drouot rwk. L’hôtel des ventes de Drouot ou hôtel Drouot, situé 9, rue Drouot et propriété de Drouot S. Drouot est une plaque tournante du art contemporain, Drouot Montaigne, samedi 13 octobre 2001 PDF de l’art français et international. Depuis l’avènement des commissaires-priseurs, les ventes avaient lieu, lorsque l’espace y était suffisant, au domicile du vendeur ou, pour les ventes plus importantes, dans des locaux loués spécialement à cet effet.


En 1807, face à la difficulté de trouver des lieux pour les ventes et pour permettre aux acheteurs de participer à toutes les ventes sans avoir à se déplacer aux quatre coins de Paris, la chambre décide l’acquisition d’un espace consacré aux ventes aux enchères publiques. 1817, 6 salles de vente avec des bureaux et des magasins de stockage. Façade de l’hôtel des ventes de 1852, dans les années 1900. Paris devient, à cette époque, la capitale mondiale du marché de l’art et, une fois encore, l’Hôtel des ventes se trouve mal adapté et trop petit.

Le 1er juin 1852, l’Hôtel des ventes de Drouot, construit sur les plans de Lejeune et Levasseur, est inauguré. En 1951, pour le centenaire de l’hôtel des ventes et le 150e anniversaire de la Compagnie des commissaires-priseurs, une cérémonie est organisée en présence du président de la République, Vincent Auriol. Victime de son succès, l’hôtel des ventes doit rapidement être repensé. Cependant, le maire du 7e arrondissement avait demandé à la Compagnie des Commissaires-priseurs de Paris de rester dans les lieux, profitant ainsi de 20 salles de vente de plain-pied, mais la proposition fut rejetée à une voix.