Andy Warhol, retrospective. Centre Georges Pompidou, du 21 juin au 10 septembre 1990 PDF

29 septembre 1997 à Manhattan, est un des artistes les plus importants du mouvement pop art américain. Sa mère, Beatrice Werner, andy Warhol, retrospective. Centre Georges Pompidou, du 21 juin au 10 septembre 1990 PDF pianiste douée, née à la Nouvelle-Orléans, était femme au foyer. Il fréquente l’école publique jusqu’à l’âge de douze ans, puis entre à la Franklin School for Boys de Manhattan pour y suivre des études secondaires. Son école ne propose pas de cours d’art et c’est pendant ses loisirs qu’il commence à s’intéresser à l’art et au design.


Fan inconditionnel de jazz, il assiste souvent aux concerts donnés à l’Apollo Theater de Harlem, où il fait le portrait des musiciens pendant leurs performances. En octobre 1945 il vient à Paris et étudie le français. En décembre, il est rapatrié aux États-Unis où son père est gravement malade. Celui-ci meurt début janvier 1946 et Roy est alors libéré de ses obligations militaires et bénéficie de la G. Bill, qui finance ses études universitaires. Il reprend ses études et enseigne le dessin à l’université de l’Ohio.

Le 12 juin 1949 il se marie avec Isabel Wilson. La même année, après avoir obtenu son diplôme, Lichtenstein est engagé comme professeur, poste qu’il occupera épisodiquement pendant dix ans. La première exposition à lui être exclusivement consacrée a lieu au Canada en 1951. Entre deux périodes de production artistique, il exerce alors des métiers variés, de dessinateur à décorateur de vitrines.

En 1954 naît son premier fils, David Hoyt Lichtenstein, puis son deuxième, Mitchell Lichtenstein, en 1956. C’est à cette époque qu’il s’intéresse à l’expressionnisme abstrait, style qu’il a mis du temps à apprécier. Roy Lichtenstein, au musée Reina Sofía de Madrid. En 1960, il commence à enseigner à l’Université Rutgers, dans le New Jersey où il s’installe. Il y est très influencé par Allan Kaprow, qui y enseigne lui aussi. 1961, National Gallery of Art, Washington, D. En 1961, Leo Castelli commence à exposer ses œuvres dans sa galerie à New York, et Lichtenstein a droit à sa première exposition individuelle en 1962.

Castelli refuse par ailleurs le travail d’un contemporain de Lichtenstein, Andy Warhol. En 1963, Lichtenstein demande un congé de son poste au Douglass College de Rutgers. New York pour être au cœur de la scène artistique. Ces œuvres font l’objet de nombreuses expositions et il commence à être très connu, non seulement aux États-Unis mais dans le monde entier. Plusieurs fois il s’inspire de séries dessinées par Mike Sekowsky comme le tableau It Is With Me!

1963, Mad Scientist peint en 1963 et Eccentric Mad Scientist de 1965 inspirés par le douzième numéro de la Ligue de Justice, etc. Les traits sont épais, les couleurs franches et Roy met au point une technique de masque pour produire les points de trame qui font sa  marque  de façon presque mécanique et engage un assistant pour ce faire. Quand ses premières œuvres sont présentées, nombreux sont les critiques d’art qui contestent l’originalité de son travail. Sa toile la plus célèbre est Whaam! En 1965, il aborde sa série Coup de pinceau, toujours selon la même technique, représentation de traits peints au pinceau et clin d’œil à l’expressionnisme abstrait. En 1968, il peint Châssis, qui représente l’arrière du tableau lui-même, début d’une série.

La même année, Roy Lichtenstein se marie avec Dorothy Herzka, avec qui il restera jusqu’à sa mort. En 1971, il entreprend sa série Entablements où il peint des frises et des moulures ornementales. L’année suivante ce sont les Natures mortes pour lesquelles il recourt pour la première fois à des bandes diagonales au lieu des trames de points. En 1979, Roy Lichtenstein est élu membre de l’American Academy of Arts and Sciences.

Jeux olympiques d’été de 1992 de Barcelone. Christie’s pour 5,5 millions de dollars, un record à l’époque pour un artiste vivant. On estime qu’il laisse au total 4 500 œuvres en circulation dans le monde. 1956 : Ten Dollar Bill, collection privée. 1961 : Girl with Ball, au Museum of Modern Art, à New York. Look Mickey, à la National Gallery of Art, à Washington. Thinking of him, à New Haven, Yale, University Art Gallery.

Neue Galerie : Sammlung Ludwig, à Aix-la-Chapelle. Le savant fou, au Musée Ludwig, à Cologne. Museum of Modern Art, à New York. 1964 : As I Opened Fire, triptyque, au Stedelijk Museum, à Amsterdam. M-Maybe, au Musée Ludwig, à Cologne. Explosion no 1, au Musée Ludwig, à Cologne. 1966 : Yellow and Green Brushstrokes, au Museum für Moderne Kunst, à Francfort-sur-le-Main.