Améliorer la performance de votre entreprise: 70 recommandations concrètes pour 2015 PDF

ACCRE et ARCE : faut-il choisir ? Dont 7 guides à télécharger, pas belle la vie ? Les 5 minutes nécessaires pour lire cet article sont le meilleur investissement que vous améliorer la performance de votre entreprise: 70 recommandations concrètes pour 2015 PDF faire pour votre avenir.


Comment améliorer la performance des PME-ETI ? En 70 recommandations concrètes, cet ouvrage propose une série de clés qui permettront au chef d’entreprise ou au dirigeant finances-gestion d’améliorer la compétitivité de son entreprise. Sur le modèle (à succès !) du premier livre paru en 2011, la DFCG apporte ici de nouvelles solutions pour :

  • identifier les facteurs d’amélioration de la performance ;
  • s’approprier les recommandations proposées par des cas concrets ;
  • mettre en oeuvre ses décisions en identifiant « ce qu’il faut faire » pour chaque mesure.

Ce sont tous les domaines sensibles de la performance de l’entreprise qui sont ainsi analysés : financement, contrôle interne, droit et fiscalité, ouverture à l’international, innovation, RSE, transmission de l’entreprise, systèmes d’information, IFRS, achats, etc.

Piloté par la DFCG et rédigé par 50 professionnels de haut niveau, Améliorer la performance de votre entreprise constitue une synthèse originale des voies d’amélioration qui s’offrent aujourd’hui à votre entreprise, ainsi qu’une ouverture à la réflexion et au débat d’idées.

Découvrez les erreurs du congé pour création d’entreprise avec cette courte vidéo Tout est dans la vidéo d’en tête. Il peut être pris à temps plein ou partiel, mais il faut être prudent, dans ce cas, le renouvellement se fait sur le mode sélectionné initialement: temps plein ou partiel. Trois mois avant la fin du congé, le salarié doit aviser son employeur s’il veut retourner son poste ou de quitter l’entreprise. Il faut envoyer une lettre recommandée deux mois avant la date de début du congé demandé. L’employeur peut retarder le début du congé de 6 mois en raison de problèmes d’organisation interne.

Pensez à  l’obligation de non-concurrence dans la préparation de votre projet et de votre demande ! Généralement, un employé est tenu à un devoir de loyauté envers son employeur, qui s’accompagne  d’une obligation de discrétion et de réserve, voire souvent d’une obligation de non-concurrence. Il est donc dans ce cas interdit d’exercer une activité concurrente de celle de son employeur, soit pour son propre compte ou pour le compte d’un autre employeur. C’est pourquoi, en vertu de l’article L. 5 conseils pour réussir votre congé pour création d’entreprise 1- congé pour création d’entreprise : valider vos compétences Il est essentiel de rencontrer de nombreux professionnels avant de se lancer: ce qui permet de vérifier que la représentation de l’activité est réaliste : être curieux et critique sont des qualités de l’entrepreneur ! Profitez d’une période de congés payés ou de RTT pour atteindre une immersion totale aux côtés d’un professionnel dans le domaine proposé est une excellente idée: bien sûr, il peut être nécessaire de s’éloigner de sa résidence parce que de futurs concurrents ne peuvent pas accueillir les bras ouverts un prochains challenger local. Pour d’autres personnes, une véritable évaluation du projet sera plus appropriée que ce stage d’immersion rapide.

Je recommande cette formation express qui aide à trouver ou améliorer son idée d’entreprise. Pôle Emploi pour le calcul de vos indemnités Si vous prenez un congé à temps partiel pour monter votre entreprise en parallèle, au moment où vous allez effectivement quitter votre employeur, vous allez vous inscrire à Pôle Emploi. A ce moment là vos indemnités seront calculées. Une erreur fréquemment commise est de prendre comme période de référence vos 12 derniers mois alors que vous étiez dans un temps partiel pour congé création d’entreprise. Soyez vigilant et faites modifier votre période de référence car sinon vos indemnités vont être plus que légères ! Vos droits au chômage sont alors calculés, selon votre ancienne rémunération à temps plein. Un projet qui réussit doit avoir un potentiel de marché suffisant.

Pour que le montant des ventes atteigne l’objectif, il faut une idée claire et une clientèle cible éprouvées et une stratégie commerciale adaptée à ces deux points: cela est appelé la définition du marketing mix. Malheureusement, c’est le contraire pour de nombreux projets d’entrepreneurs. Les clés pour débuter une étude de marché solide sont ici. Notez que plus vous vous mettez dans la peau d’un entrepreneur par un soutien adapté et plus votre glissement du salariat à l’entrepreneuriat sera grandissant, vos nouvelles compétences seront ancrées, et il sera plus naturel d’adopter certains réflexes indispensables à votre succès. Voici le meilleur processus quand on est salarié et qu’on veut entreprendre : 1- Inscription à pôle emploi dans ce qu’on appelait la catégorie 5 comme expliqué juste avant dès que possible. Sur une simulation de revenu de 20 000 euros par exemple, cela fait une économie de plus de 7000 euros qui auraient sinon été prélevé entre l’année 1 et 3.

5- Dans ce cas là on ne peut pas bénéficier de l’ARCE sous forme de maintien ou versement en capital car vous êtes demandeur d’emploi non indemnisable. 15 à 36 mois d’indemnisation chômage. Cela fait plus de 10 ans que j’utilise ce processus sans problème. CV: Laurence Cier est avocat au Barreau de Paris. Ancien conseil juridique, elle se est spécialisée en droit des sociétés et plus particulièrement en droit du travail. Lequel de ces deux solutions est la plus appropriée pour les créateurs et les repreneurs ? Le congé création, comme son nom l’indique, a été spécialement conçu pour les nouveaux projets.

L’employé est-il tenu de divulguer son idée à son employeur? Il n’est pas tenu de divulguer précisément l’idée, mais il doit indiquer la nature de l’activité de la société qu’il a l’intention de créer ou reprendre. C’est une obligation légale de laquelle il ne peut pas s’écarter. S’il ne veut pas révéler l’activité, il peut demander un congé sabbatique, pour lequel aucune raison spécifique n’est à invoquer.

Qui peut demander un congé sabbatique? Tout employé qui a travaillé au moins 36 mois, consécutifs ou non, dans l’entreprise, et n’en n’a pas déjà bénéficié dans les six années précédentes, pour une durée de 6 mois étude au moins. Ce type de congé peut faciliter la création ou l’acquisition d’une entreprise, mais sa durée est limitée à 11 mois. Peut-on profiter du congé de maternité, de paternité ou un congé parental pour créer ou reprendre une entreprise? Cela dit, rien ne empêche une personne en congé de maternité à utiliser ce temps pour préparer un projet, dès qu’il respecte son obligation de loyauté et ne rivalise pas avec son employeur. En ce qui concerne le congé parental, les textes interdisent l’exercice d’une activité professionnelle en dehors de celle de nourrice.

Vous mentionnez les notions de devoir de loyauté et de la non-concurrence. Pouvez-vous nous donner quelques détails à ce sujet? Généralement, un employé est tenu à un devoir de loyauté envers son employeur, qui s’accompagne d’une obligation de loyauté, de non-concurrence, de discrétion et de réserve. Il est donc interdit d’avoir une activité simultanée à celle de son employeur, soit pour son propre compte ou pour le compte d’un autre employeur. Ceci est valable pour la durée de son contrat de travail, y compris au cours d’une période de congé, quelle qu’en soit sa nature. Mais si son contrat a pas de clause de non-concurrence? Cette dernière quand elle existe, répond à certaines conditions définies par la loi et la jurisprudence, et s’applique après la résiliation du contrat de travail.