Agriculture biologique : Maîtriser la conversion et ses conséquences PDF

Le torchage ou  brûlage des gaz  est l’action de brûler, par des agriculture biologique : Maîtriser la conversion et ses conséquences PDF, des rejets de gaz naturel à différentes étapes de l’exploitation du pétrole et du gaz naturel. Les professionnels emploient fréquemment l’anglicisme flaring.


De plus, le gaz étant environ 1 000 fois moins dense que le pétrole, il exige d’être compressé ou liquéfié pour être transporté sur de longues distances, ce qui implique des investissements encore plus lourds. Ce gaspillage de ressources était quasiment systématique jusqu’au deuxième choc pétrolier, date à laquelle on commence à voir les courbes s’infléchir. De plus, ces difficultés peuvent être aggravées par d’autres facteurs. 1996 dans une couche géologique à environ 1 000 mètres de profondeur.

C’est le volume et la composition du gaz associé qui vont orienter son emploi. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Nigeria, jusqu’à moins de 10 pour la Norvège. La carte ci-contre montre que la forte concentration d’infrastructure de traitement, de transport de gaz, et de clientèle à proximité ou au sein même des zones productrices contribue à ce résultat. Kazakhstan : le torchage et le rejet sont interdits à compter du 1er juillet 2006.