État actuel des Indes anglaises PDF

Le Sarawak est l’un des deux États de Malaisie orientale situés sur l’île de Bornéo. Le Sarawak est situé au nord de état actuel des Indes anglaises PDF’île de Bornéo. Le Sarawak, comme l’état voisin du Sabah, présente un relief étagé entre l’intérieur des terres et la côte.


État actuel des Indes anglaises
Adolphe-Philibert Dubois de Jancigny, Explorateur (1795-1860)

Ce livre numérique présente «État actuel des Indes anglaises», de Adolphe-Philibert Dubois de Jancigny, édité en texte intégral. Une table des matières dynamique permet d’accéder directement aux différentes sections.

Table des matières
– Présentation
– Affaires De L’afghanistan. Expédition Anglaise Au-delà De L’indus
– L’indus, Le Sindh. Avenir Politique Et Commercial
– L’afghanistan – Moeurs Des Afghans
– L’hindoustan. Expédition De Khiva. – Affaires De Chine
– Progrès De La Puissance Anglaise En Chine Et Dans L’inde. Expédition De Chine (1840). L’inde Britannique En 1840

Les points culminants sont constitués par des intrusions granitiques, formant des pics isolés. Le Sarawak abrite dans sa partie orientale, à environ 100 km de la ville de Miri, le Parc national du Gunung Mulu. Celui-ci fait partie depuis 2000 de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO pour sa faune et flore tropicale exceptionnelle, ainsi que ses cavernes et ses paysages de karsts érodés en cônes. Le climat de Sarawak est équatorial. La mousson du sud-ouest, plus modérée, a lieu de juin à octobre.

Les précipitations annuelles sont particulièrement élevées, variant de 3 300 à 4 600 millimètres, en fonction du lieu. La partie occidentale du pays, vers la capitale Kuching, est la plus pluvieuse avec 3 mètres de pluie et des précipitations mensuelles atteignant près de 700 mm en décembre. Source :  données climatiques , sur Météo climat bzh dyndns. Observations météorologiques à la station de Bintulu Mois jan. Le Sarawak, comme le Sabah voisin, se distingue par la forte proportion de tribus indigènes et la faiblesse de la population malaise qui ne représente qu’un quart du total. Plus de la moitié des habitants du Sarawak font partie des populations indigènes. Les Dayaks constituent le groupe le plus important du Sarawak.

Ils sont originaires de plusieurs régions de Chine dont ils continuent à parler le dialecte : hakka, hokkien, foochow, teochew, cantonais, henghua. Le hokkien et le mandarin sont les langues les plus pratiquées. Les Malais sont traditionnellement des pêcheurs et des marins qui vivent sur les côtes et les rives de fleuves et qui, ces derniers temps, ont massivement migré vers les villes. Les plus anciens vestiges humains du territoire du Sarawak ont été découverts dans les grottes de Niah à 110 km au sud-ouest de Miri. Il s’agissait du crâne d’un homme moderne vieux de 40 000 ans.